• Bilan livresque 2020

    Hey ! Bonjour à tous ! 

    2020 se termine et c'est déjà l'heure du bilan. On se retrouve donc aujourd'hui pour le traditionnel bilan livresque annuel du blog : les statistiques, les nouveautés prévues pour 2021 et surtout, les lectures de l'année : coups de cœur, belles surprises ou alors, petites déconvenues voire flops complets, on passe tout en revue ! C'est parti ! 

     

     

     

      ✪ Janvier 2020

    La Bougainvillée, tome 1, Le Jardin du Roi ; Fanny Deschamps 

    La Bougainvillée, tome 2, Quatre-Épices ; Fanny Deschamps

    Les soeurs Brontë : la Force d'Exister ; Laura El Makki

    Une Enquête de Charlotte et Thomas Pitt, tome 3, Le Crime de Paragon Walk ; Anne Perry

     ✪ Février 2020

    La Saga de Tancrède le Normand : le Peuple du Vent, les Guerriers Fauves, la Nef des Damnés ; Viviane Moore 

    Une Jeune Fille de Bonne Famille ; Audrey Perri

    Une Vie entre Deux Océans ; Margot L. Stedman

    Les Chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson, tome 3, La Ville de la Peur ; Jean d'Aillon

    La Cuisinière ; Mary Beth Keane

     ✪ Mars 2020

    La Dame de l'Orient-Express ; Lindsay Ashford

    Les Yeux Couleur de Pluie, tome 3, De Battre la Chamade ; Sophie Tal Men

    Une Vie ; Simone Veil 

    Perline, Clémence, Lucille et les autres... ; Jeanne-Marie Sauvage-Avit

    L’Énigme de la Vénus de Milo ; Constantin Mourousy

    Les Lionnes de Venise, tome 1 ; Mireille Calmel 

     ✪ Avril 2020

    Les Chevaliers, Intégrale ; Juliette Benzoni

    La Dame de Vaugirard ; Jacqueline Duchêne 

    Lune de Tasmanie ; Tamara McKinley

    No Home ; Yaa Gyasi

    La Dernière Reine ; Philippa Gregory

    Les Derniers Libertins ; Benedetta Craveri

    Un An Après ; Anne Wiazemsky

    Voltaire mène l'Enquête, tome 3, Le Diable s'habille en Voltaire ; Frédéric Lenormand

     ✪ Mai 2020 

    Le Refuge des Souvenirs ; Mary Marcus

    Quand soufflera le Vent de l'Aube ; Emma Fraser

    Trilogie Tannhauser, tome 2, Les Douze Enfants de Paris ; Tim Willocks

    Rien n'est Noir ; Claire Berest 

    La Vengeance du Roi-Soleil ; Jean Contrucci

    ✪ Juin 2020

    Histoire de l'Amérique française ; Gilles Havard et Cécile Vidal

    La Sultane Andalouse ; Muriel Romana 

    Le Soleil des Rebelles ; Luca Di Fulvio

    Les Suprêmes ; Edward Kelsey Moore 

     ✪ Juillet 2020

    L'Eté des Quatre Rois ; Camille Pascal

    Swan Hill, tome 1, Les Pionniers ; Anna Jacobs

    L'Île de la Mangrove Rouge ; Sarah Lark

    Angélina, les mains de la Vie, tome 3, La Force de l'Aurore ; Marie-Bernadette Dupuy

     ✪ Août 2020

    Mademoiselle ; Jacqueline Duchêne

    Swan River, tome 3, L'Héritage de Cassandra ; Anna Jacobs

    Marco Polo, tome 1, La Caravane de Venise ; Muriel Romana

    The Girls ; Emma Cline

    Sous le Velours, l'épine ; Alain Roquefort

     ✪ Septembre 2020    

    L'Amie Prodigieuse, tome 2, Le Nouveau Nom ; Elena Ferrante

    Peyton Place, tome 1 ; Grace Metalious

    Le Courage de Louise ; Raphaël Delpard

    L'Atelier des Poisons ; Sylvie Gibert

    Les Serpents et la Dague ; Robyn Young

    Les Enquêtes du commissaire aux Morts Étranges, tome 3, Tuez qui vous voulez ; Olivier Barde-Cabuçon

    ✪ Octobre 2020

    La Prophétie de la Cathédrale ; Christophe Ferré

    Le Cercle des Sept Pierres ; Diana Gabaldon

    Le Bruissement du Papier et des Désirs ; Sarah McCoy

    Une sorcière à la Cour ; Philippe Madral

    Mémoire Froissée, tome 1 ; Christine Machureau

     ✪ Novembre 2020

    Kerfol et autres Histoires de Fantômes ; Edith Wharton

    Adelia Aguilar, tome 2, La Morte dans le Labyrinthe ; Ariana Franklin

    La Fille du Faiseur de Rois ; Philippa Gregory

    La Comtesse Greffulhe : l'ombre des Guermantes ; Laure Hillerin

    Love Actually ; Philip O'Connor

    Petites Recettes de bonheur pour les temps difficiles ; Suzanne Hayes et Loretta Nyhan

     ✪ Décembre 2020

    Les Déracinés, tome 1 ; Catherine Bardon

    Lady Louise ; Joël Raguénès 

    Le Livre de Noël ; Selma Lagerlöf 

    Les Hauts de Hurlevent ; Emily Brontë

     

     

     

     

    En terme de lecture, 2020 aura été un assez bon cru parce que je n'ai finalement pas eu trop de déceptions...Deux gros flops, en mars et juillet, dont je vous reparle plus bas, mais pour ce qui est des bonnes surprises, j'en ai eu pas mal cette année... Deux coups de cœur sont même venus émailler mes lectures de 2020 et vous savez, en tant que lecteurs, combien on les apprécie. 

    Parlons donc justement de ces deux coups de cœur : le premier, au mois de mai avec Rien n'est Noir de Claire Berest, son sublime roman sur Frida Kahlo. Je l'ai lu tellement vite mais je me suis tant régalée de ses mots, de sa plume si belle. Plus que pour le récit, au final, qui était très intéressant cela dit, c'est vraiment un coup de foudre pour le style de l'auteure qui se confirme (j'avais déjà lu Gabriële en 2019). 
    Autre coup de cœur, plus inattendu celui-là : Le bruissement du papier et des désirs de Sarah McCoy, lu en octobre. J'avais acheté ce livre en mai et sa belle couverture m'avait donné envie de le lire en automne, je ne sais pas pourquoi, mais je l'ai associé aussitôt à l'automne. J'ai profité d'avoir un long weekend en octobre pour m'y plonger et quelle formidable lecture ! Pourtant, ça démarrait mal, j'ai eu l'impression de ne pas avancer au début, à tel point que je pensais même l'abandonner un moment pour passer à autre chose. Généralement, avec moi, le coup de cœur arrive dès les premières pages. Là, ça s'est fait plus lentement mais j'ai refermé ce livre le cœur bouleversé par cette histoire, par l'humanité de Marilla et par les paysages grandioses de l'île du Prince-Edouard. Cette lecture a motivé l'achat, quelques semaines plus tard, d'Anne de Green Gables, le fameux classique de Lucy Maud Montgomery, dont Sarah McCoy s'est inspirée. 

    Même si ce n'est pas un coup de cœur, impossible de ne pas parler ici du roman de Catherine Bardon, Les Déracinés, qui m'a énormément plu. Quelle lecture, vraiment ! C'est beau, c'est bouleversant, c'est un roman historique comme je les aime, une véritable saga ! Je me suis plongée avec tellement de plaisir, c'était vraiment une lecture passionnante qui, au-delà de l'aspect romanesque, nous donne à voir une réalité bien sombre et bien triste, celle des ces millions de déracinés, notamment des Juifs, qui fuirent le nazisme pendant la Seconde Guerre mondiale. Une très belle lecture et je me réjouis d'ores et déjà de lire les trois autres tomes qui composent cette grande saga familiale de Catherine Bardon. 

    Au printemps, j'ai aussi renoué avec Luca Di Fulvio, un auteur que j'ai découvert, comme beaucoup, avec son fameux roman Le gang des rêves, qui m'avait plu sans être malheureusement le coup de cœur que j'attendais tant. Pourtant j'y croyais mais non, contrairement à beaucoup d'autres lecteurs, je n'ai pas été enthousiasmée plus que cela, hormis par l'écriture de l'auteur. Ça a bien mieux fonctionné avec Le Soleil des Rebelles, un roman historique mais aussi très universel, qui ressemble à un conte initiatique empreint de résilience, d'espoir, d'humanité et d'amour. 

    Belle surprise aussi que le roman d'Edward Kelsey Moore, Les Suprêmes, qui m'a fait rire et sourire mais aborde aussi subtilement la question raciale aux Etats-Unis qui, malheureusement, a été plus que d'actualité en cette année 2020. 
    Dans la même veine, No Home de Yaa Gyasi a été aussi une formidable lecture que je vous recommande mille et mille fois ! 

    Cette année, j'ai aussi renoué avec succès avec les romans de Philippa Gregory : en avril, je me suis régalée de son roman La Dernière Reine, centrée autour de la dernière épouse d'Henry VIII, Catherine Parr et en novembre, j'ai découvert avec un vif intérêt La Fille du Faiseur de Rois, dont l'héroïne est Anne Neville, la fille du comte de Warwick et la future épouse de Richard III. Encore une fois, un gros pavé mais que j'ai lu avec beaucoup d'intérêt que je vous conseille si vous aimez l'histoire de l'Angleterre médiévale ! 

    Je terminerai avec un dernier focus sur le roman The Girls d'Emma Cline, lu en août, un roman poisseux et tendu, assez angoissant mais qui m'a passionnée. Il est difficile de le lâcher et on le lit comme apnée, dans une atmosphère caniculaire et assez désagréable... Ce roman, qui fait écho au meurtre sordide de l'actrice Sharon Tate en 1969, aborde les dérives sectaires et leurs ravages avec beaucoup de subtilité et sans jugement. Une bonne lecture même si on n'en sort pas indemne. 

    Pour voir toutes mes recommandations, je vous invite à consulter mon article Conseils Lecture 2020 ! 

     

     

     

     

    Cette année, j'ai eu deux gros flops littéraires, dont un service de presse, ce que je regrette mais c'est comme ça. 

    En mars, je me lance avec beaucoup d'intérêt dans le premier tome des Lionnes de Venise, de Mireille Calmel. Cette auteure prolifique, je la connais au final bien peu, parce que j'ai toujours hésité à lire ses sagas teintées de fantastique : pourtant, La Reine de Lumière, saga lue en 2012 avec était une bonne surprise ! La Marquise également... mais jusque là, ses autres romans ne m'ont pas trop tentée. Et puis, voilà Les Lionnes de Venise, une petite saga en deux tomes qui me rappelle Juliette Benzoni, ces romans historiques enlevés et pleins de rebondissements que j'aime beaucoup ! Et finalement, comme on dit, le premier tome des Lionnes de Venise a été vite lu et vite oublié. Je suis totalement passée à côté et n'ai pas compris l'intérêt de cette intrigue. J'ai refermé le livre sans m'être attachée un seul instant aux personnages et sans avoir pu me sentir captivée par l'histoire. Dommage. 

    Autre gros flop, d'autant plus désagréable que je ne l'attendais pas : Les Pionniers, d'Anna Jacobs, l'auteure de la saga Swan River. Ce roman, envoyé par les éditions de l'Archipel en juin, faisait partie de ces lectures d'été que je me faisais une joie de découvrir. Et puis...non, quoi ! Non. J'ai lu le roman jusqu'au bout mais ça ne l'a pas fait du tout : des personnages caricaturaux ou particulièrement agaçants, des intrigues cousues de fil blanc et que l'on sent venir à trois kilomètres ont eu raison de moi ! Pourtant, ça partait bien et le fond était intéressant : promesse de voyage et de dépaysement, ce roman était en bonne place dans ma PAL et je me réjouissais de le lire. Au final, je n'en retiendrai pas grand chose. Ça arrive mais je suis vraiment désolée de ne pas avoir aimé ce livre dont j'attendais beaucoup. 

     

     

     

     

     

    2020 a été une année compliquée pour tout le monde. On a vécu un confinement, voire deux...on s'est inquiété pour nos proches, pour nous aussi, parfois pour nos emplois. La vie sociale et la vie professionnelle ont été mises à rude épreuve, notre propre santé (psychologique comme physique) également. Pour ma part, la lecture et le blog ont été de véritables réconforts. Au début de l'année, j'ai été confiée de mi-mars à mi-juin... J'ai quitté mes collègues le 16 mars au soir pour les retrouver le 8 juin. Ça fait bizarre, c'est un vrai bouleversement : j'ai testé pour la première fois le télétravail, avec plus ou moins de succès. Oui, avec le recul, ce fut une période assez éprouvante et stressante mais pendant laquelle j'ai aussi beaucoup lu, beaucoup publié parce que j'avais plus de temps mais aussi parce que j'en avais besoin. A contrario, j'ai beaucoup moins lu en fin d'année parce que la fatigue de la saison touristique (qui a été très bonne par ailleurs) et la morosité ambiante m'ont un peu démotivée... J'étais fatiguée, moins concentrée et j'avais moins envie de lire ou alors, je lisais moins rapidement et je me lassais plus vite. 
    C'est un peu notre lot à tous cela dit et je relativise en me disant que je vis dans une région qui a été peu touchée, que j'ai conservé mon emploi même si on a bossé cette année dans des conditions vraiment particulières, que j'ai été confinée à la campagne avec la possibilité de sortir et que tous ces événements n'auront pas eu raison de mon envie, de mon besoin de lire et c'est ça qui compte. 

    Je ne sais pas justement si c'est le contexte, mais j'ai eu l'impression que le blog marchait moins bien cette année. J'ai réfléchi, j'ai même envisagé de changer de plateforme, après six ans passés ici. J'ai fini par abandonner cette idée parce que ce blog a pas mal évolué depuis 2014, il m'accompagne fidèlement, je l'ai entièrement modelé et je ne me vois finalement pas l'abandonner maintenant. Je suis d'ores et déjà en train de réfléchir à des nouveautés pour 2021 en espérant vous retrouver cette année : 

    • ce n'est encore qu'un projet mais j'envisage d'acheter mon nom de domaine et supprimer les publicités intempestives qui peuvent gêner la lecture et polluent le blog, c'est certain. 
    • j'aimerais développer une rubrique « Cuisine » sans encore trop savoir comment je vais le faire, ni même si ce sera régulier... je privilégie évidemment les billets littéraires. 
    • je vais continuer à développer ma rubrique L'instant poétique, démarrée en 2020 mais un peu laissée à l'abandon ! 
    • en 2021, je vais essayer de mettre enfin à jour toutes mes différentes rubriques créées en 2020 : vous avez peut-être remarqué que j'ai réparti mes lectures dans différentes catégories littéraires (Classiques, Romans Histoires, Biographies etc...) et il faut que je m'occupe sérieusement de la présentation et des différents sommaires dédiés. 

    Le blog cette année c'est donc c'est 601 articles publiés (tout pile !) depuis 2014, dont 76 cette année1819 commentaires postés dont 134 cette année402851 pages vues et plus de 193305 visiteurs, ce qui est plutôt pas mal. ;) Enfin, cette année, j'ai lu 62 livres : c'est trois de moins qu'en 2019 mais j'ai fait de belles découvertes et c'est le plus important. 

    Je tenais enfin à remercier tous les lecteurs fidèles, ceux qui commentent, ceux qui lisent mes billets, ce qui ne commentent pas systématiquement mais me disent qu'ils ont lu cet article et l'ont trouvé intéressant... Merci aussi à la communauté littéraire d'Instagram, pour ces échanges toujours constructifs et empreints de bienveillance. Merci d'être là, Le Salon des Lettres, Malorie, Mélissa et tous les autres ! 

     

    Je vous souhaite à tous une belle année 2021, peut-être devrais-je dire une meilleure année ! A tous, beaucoup de bonheur malgré tout et de belles lectures, évidemment ! 

     

      MERCI A TOUS ET A LANNÉE PROCHAINE ! 

     

    Happy New Year, 2021 gold and black background with a clock and stars -  Download Free Vectors, Clipart Graphics & Vector Art


  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Janvier à 18:01

    Et tu me retrouveras à nouveau en 2021 sous tes articles ! J'avoue être de moins en moins présente sur la blogosphère mais j'ai toujours autant de plaisir à lire tes billets. Je suis étonnée que ton blog ait moins marché cette année car il est vraiment de qualité (c'est l'un si ce n'est celui que je préfère...) mais je pense que c'est aussi dû à un virement de la blogosphère littéraire vers Instagram. D'ailleurs ton compte IG a l'air d'être bien suivi ;-) Je me rends compte que, paradoxalement, je te suis plus sur ton blog que sur IG...

     

    Je lis de moins en moins mais venir sur ton blog m'encourage à poursuivre cette activité car il est plein de belles histoires que tu me donnes envie de découvrir ! Hâte de savoir ce que tu liras en 2021 et ce que tu proposeras comme articles ;-) (par contre, je te préviens tout de suite, la cuisine ce n'est pas mon rayon ah ah :-P Il me reste tout à apprendre...)

     

    Je te souhaite une très belle année 2021, pleines de belles découvertes (quelles qu'elles soient) :-))

      • Mardi 5 Janvier à 19:38

        Et je te remercie pour ta fidélité ! happy C'est toujours un plaisir d'échanger avec toi ! Je pense que tu as raison et que de nouvelles manières de communiquer, de s'exprimer, ont pris le pas sur les blogs... Instagram a beaucoup de succès maintenant et la communauté Bookstagram ne cesse de grandir. Personnellement, ça ne me suffit pas parce que je n'ai pas l'impression de pouvoir m'exprimer comme je le souhaite dans une publication de cette application...C'est bien mais j'ai besoin d'un support plus souple comme un blog et même si j'y ai déjà pensé (j'avoue), je ne crois pas qu'abandonner le blog serait une bonne idée, dans la mesure où ça reste un plaisir de l'alimenter : je suis moins lue (ou peut-être pas, mais comme les gens ne commentent pas systématiquement, c'est difficile de se faire une idée) mais l'envie est toujours là et je crois que c'est l'essentiel. Je me sens bien sur ce petit blog et je n'ai pas envie de le laisser tomber, même si c'est du travail et du temps (mais ça reste vraiment un loisir au même titre que la lecture...et je garde aussi une belle trace, un beau souvenir de ce que je lis). 

         

        Pour l'instant, mes nouveautés pour 2021 ne sont pas encore actées...l'an dernier en mars j'avais lancé L'instant poétique et puis tout s'est un peu bouleversé et je n'ai plus posté... il faudra que je refasse quelques publications cette année, quitte à les planifier, du coup...et pour la rubrique cuisine je ne sais pas encore trop comment la mettre en place...On verra ! Rien n'est sûr ! En tout cas il est certain qu'après un petit passage à vide, Le salon des précieuses va repartir à fond en 2021 ! Le blog est prêt et moi aussi ! Encore merci, vraiment, d'être là ! 

      • Vendredi 15 Janvier à 17:09

        Je suis donc ravie (et rassurée) que tu n'arrêtes pas ton blog car je serai bien embêtée si c'était le cas !! Ça m'arrive aussi parfois de ne pas commenter certains de tes articles mais je pense que j'en lis (et commente) la majorité ah ah :-D

        Je suivrai ça de près, ne t'inquiètes pas ! ;-)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 15 Janvier à 19:47

    Oh, je comprends bien, c'est tout à fait normal de ne pas commenter tous les articles... ^^ et je pense que tu n'es pas la seule à le faire, j'ose espérer quand même que, dans mes statistiques, toutes les vues ne sont pas le fait uniquement de robots. J'espère qu'il y'a quand même de vrais lecteurs et de vraies personnes sous certaines vues... yes donc c'est vraiment ça le plus important et je crois que c'est ce qui m'encourage malgré tout à continuer quand j'ai des doutes. C'est vrai que quand on a l'impression de ne pas échanger, de ne pas être lu, c'est décourageant mais j'essaie de me motiver quand même. Et puis de toute façon, les petites baisses de régime disparaissent en général d'elles-mêmes, la lassitude aussi donc je crois que c'est bon signe. 

    Pour le moment, je ne compte pas m'arrêter, c'est sûr. Merci infiniment pour ton enthousiasme qui fait chaud au coeur en tout cas ! Merci, merci ! smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :