• Ce Crétin de Prince Charmant ; Agathe Hochberg

    « Avoir une relation avec eux consiste à essayer de danser la valse avec un partenaire qui fait du cha-cha-cha. Tu tournes, jusqu'à ne plus rien voir autour, pendant que lui fait un pas en avant et deux en arrière. »

    Ce Crétin de Prince Charmant ; Agathe Hochberg

     

    Publié en 2005 

    Editions Pocket

    246 pages


    Résumé :

    Une chose est sûre : le chevalier servant n'existe pas! Beau parleur, mesquin, égoïste, obsédé, irresponsable, voire désespérément immature, le mâle du XXIème siècle pencherais plutôt du côté "odieux crapaud", avec tout ce qu'il faut de ridicule et de veulerie affichée. Et ce n'est ni Ariane, jeune Parisienne branchée, mariée « par intérim » à un jeune loup de la finance aussi agaçant qu'absent, ni Justine, charmante célibataire juive new-yorkaise adepte des cuites au saké et nevrosée de première, qui vous diront le contraire. La preuve, les innombrables et irrésistibles mails que nos deux trentenaires délaissées - et déchaînée - ont décidé de s'envoyer le temps d'un jeu de massacre trans-atlantique à la fois acerbe et drolatique.

    Ma Note : ★★★★★★★★★★

    Mon Avis :

    Celles qui me lisent régulièrement savent qu'en général, je lis exclusivement des bouquins historiques -romans, policiers et chroniques historiques biographies-, seront peut-être surprises de voir une chronique de chick-lit sur mon blog. Il faut dire que c'est une amie qui m'a prêté ce bouquin...dans le cas contraire, je ne l'aurais certainement jamais acheté car bon, la chick-lit, on va dire que ce n'est carrément pas le genre littéraire vers lequel je me dirige spontanément.
    Mais il se trouve que j'avais besoin, dernièrement d'une lecture légère et sans prise de tête et je me suis dit que la lecture de Ce Crétin de Prince Charmant pouvait s'avérer...rafraîchissante. Dans la mesure où je ne lui demandais rien d'autre, je me suis dit que ce petit bouquin allait certainement l'affaire. 
    Ce livre commence comme une vraie comédie romantique. Au début des années 2000, Ariane, trentenaire parisienne, mariée à un jeune loup de la finance particulièrement ambitieux et absent la moitié du temps puisque travaillant de l'autre côté du Channel, rencontre, lors d'un mariage où elles sont toutes les deux témoins, Justine, New Yorkaise de trente-deux ans d'origine iranienne. Les deux jeunes femmes vont sympathiser et, bien que leurs deux vies soient séparées par un océan -ce qui n'est quand même pas rien-, elles vont se mettre à échanger des mails dans lesquels elles épanchent craintes, doutes et saillies parfois particulièrement drôles et...vraies, aussi parfois ! Parce que, finalement, qu'on habite la Vieille Europe ou les Jeunes Etats-Unis, eh bien on se rend vite compte que les préoccupations des jeunes femmes sont absolument les mêmes ! Et même celles qui se la jouent cyniques aimeraient bien, elles aussi, rencontrer ce prince charmant auquel, pauvres petites âmes bercées à la guimauve nous essayons de toutes nos forces de ne pas croire mais auquel nous croyons un petit peu quand même. Et tandis qu'Ariane se livre sur ses déllusions quant au mariage -même si elle ne peut s'empêcher d'admettre qu'elle aime son mari malgré tout-, Justine, elle, lui raconte ses déboires amoureux de trentenaire célibataire en proie aux doutes.
    Je pense que la chronique de ce bouquin sera relativement courte. En fait, je n'ai pas grand-chose à en dire...je n'ai pas détesté mais bon, ce n'est pas le genre de lectures dont on ressort avec des questions métaphysiques fondamentales, même si on se retrouve parfois dans les deux héroïnes, Justine et Ariane et sur lequel on pourrait écrire des pages et des pages. Disons que, dans mon cas, ce bouquin a particulièrement rempli son contrat : je voulais quelque chose qui se lise vite et qui me divertisse et, effectivement, j'ai beaucoup ri.
    Ce Crétin de Prince Charmant est un petit roman assez sympathique pour se vider la tête et bien rigoler un bon coup en se disant finalement qu'on est pas les seules à bien galérer dans le domaine amoureux ! ^^ Alors oui, d'accord, c'est une lecture superficielle au possible mais bon, parfois, ça fait du bien d'être superficielle ! biggrin

    En Bref :

    Les + : une lecture drôle et légère même si ce n'est pas de la grande littérature !
    Les - : j'allais dire, une lecture un peu superficielle...oui, mais il y'a un instant je disais que justement, ça faisait l'intérêt du bouquin...allez, n'ayons pas peur des paradoxes ! happy

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Décembre 2014 à 16:13

    Je suis d'accord avec toi, c'est superficiel mais ça fait tellement de bien (surtout dans les périodes de déprime...). J'en lis parfois uniquement pour la détente :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :