• De Battre la Chamade ; Sophie Tal Men

    « Il faut parfois savoir se contenter d’une médecine bien approximative, a-t-il soupiré. Celle qui ne guérit pas, mais qui écoute… et qui soulage au mieux. »

    De Battre la Chamade ; Sophie Tal Men

     

     

     Publié en 2019

     Editions Le Livre de Poche 

     288 pages 

     Troisième tome de la saga Les Yeux Couleur de Pluie

     

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

    En commençant son internat de médecine à Quimper, Marie-Lou est très vite happée par le tumulte de l'hôpital. Un concentré d'humanité où les rencontres, les émotions, les disparitions aussi, font grandir, mûrir. Plus qu'un apprentissage, c'est une prise de conscience, sur soi et sur le monde. C'est là que bat le coeur de la vie. 
    Côté sentimental, les choses ne sont pas moins compliquées...Comment retenir l'instable et insaisissable Matthieu, parti à la recherche de son père disparu ? 
    Dans ce roman à deux voix, on retrouve toute l'énergie et la fraîcheur des Yeux couleur de pluie et d'Entre mes doigts coule le sable. Un chassé-croisé amoureux sans répit, un portrait sans fard du monde hospitalier, des histoires d'amitié, beaucoup de résilience...et une vraie surprise.

    Ma Note : ★★★★★★★★★★ 

    Mon Avis :

    Quel plaisir ce fut de retrouver une troisième fois les personnages si sincères, authentiques et attachants de Sophie Tal Men !
    De battre la chamade est le troisième tome de la saga Les Yeux Couleur de Pluie qui raconte l'arrivée de Marie-Lou, jeune étudiante en médecine, en Bretagne. Originaire de Haute-Savoie, elle quitte ses montagnes natales pour découvrir les senteurs iodées et vivifiantes de la Bretagne où elle va devoir se créer un nouvel univers et apprendre à sauver des vies.
    Dans ce troisième tome, Marie-Lou quitte avec un peu de nostalgie Brest pour Quimper, où elle va passer sa deuxième année d'internat en neurologie, tandis que son bel O.R.L, Matthieu, est parti de l'autre côté du monde sur les traces d'un père avec lequel il a quelques comptes à régler.
    Ce troisième tome est rythmé et plein de surprises. Comme les deux premiers, je l'ai dévoré en quelques heures, sans ennui aucun, au contraire. J'ai retrouvé avec joie Marie-Lou, héroïne attachante et simple, que l'on suit depuis le début et à laquelle on s'attache si facilement. C'est très plaisant aussi de retrouver Matthieu, son beau médecin et marin taiseux, si difficile à suivre et en même temps, toujours désarmant et charmant. On retrouve aussi d'autres têtes connues et en découvre d'autres, les internes de Quimper, à commencer par Marie, la féministe de la bande qui devient l'amie et la confidente de Marie-Lou.
    Tout ce petit monde nous entraîne dans un quotidien rythmé par les soirées où l'on décompresse en faisant la fête ou en mangeant des pizzas devant un film, un quotidien où l'on soigne aussi et où l'on donne de son temps pour soulager les autres, un métier prenant et envahissant qui pourrait presque s'apparenter à un sacerdoce et qui ne laisse aucun répit.
    La grande force de cette saga et qui en fait autre chose qu'une simple saga feel good, c'est justement ce cadre médical bien décrit par l'auteure, elle-même médecin et qui nourrit assurément ses romans de sa propre expérience. Loin des séries télévisées un peu aseptisées, la médecine des héros de Sophie Tal Men est telle qu'on l'imagine dans nos hôpitaux, mais on la voit de l'intérieur, à travers les yeux de ces jeunes médecins motivés, pleins d'espoir et qui découvrent petit à petit tous les aspects et enjeux de leur métier : la joie de guérir ou soulager un patient, l'amertume de l'erreur, la culpabilité, ou la tristesse à la mort d'un patient, l'impuissance aussi.
    Et puis les personnages grandissent, mûrissent, deviennent des adultes et font des choix : et souvent ils grandissent et mûrissent en faisant ces choix, justement. Comme nous tous au final.
    Ce troisième tome m'a captivée dès les premières pages. J'ai ri et souri mais pas que... C'est léger mais pas toujours et Sophie Tal Men a le don de mettre des mots simples et justes sur les questionnements humains qui nous font nous sentir proches de ses héros qui ne sont ni plus ni moins que des hommes et des femmes d'aujourd'hui !
    De Battre la Chamade clôture une saga contemporaine qui aura su me surprendre et me séduire : je lis peu ce genre de romans mais quand un résumé m'interpelle et me donne envie, en général, c'est une bonne pioche ! Et Sophie Tal Men est une auteure sincère que j'ai envie de suivre : il est sûr que ce roman ne sera pas le dernier de l'auteure que je lirais !  

    En Bref :

    Les + : le cadre médical qui donne de la teneur à la saga, les personnages simples et authentiques, l'univers dans lesquels ils évoluent, particulièrement chaleureux. Les romans de Sophie Tal Men sont de petits bonbons qu'on savoure. 
    Les - :
    je dirais que c'est toujours trop court ! Mais ce n'est pas vraiment un point négatif, non, quand on en veut plus ? ;)


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Mars à 22:17

    Après cette critique sur le troisième tome et devant ton vif enthousiasme, je ne peux vraiment pas passer à côté ! Je suis très intriguée par l'univers médical alors je dis OUI à ce livre !

      • Mardi 10 Mars à 20:07

        J'ai aimé la fraîcheur de cette trilogie et il me tarde de lire les autres romans de Sophie Tal Men. Je ne me retrouve pas spécialement dans la littérature contemporaine en général et la littérature feel-good en particulier : par exemple, j'ai lu un roman d'Aurélie Valognes il y'a deux ans et ce fut un flop. Pas forcément sur le moment, je ne peux pas dire que j'ai été déçue par cette lecture mais elle ne m'a pas forcément donné envie de lire les autres romans de l'auteure. En revanche, avec Sophie Tal Men, découverte à peu près au même moment, ça l'a fait tout de suite et j'ai beaucoup aimé Les Yeux Couleur de Pluie. J'espère que ce sera le cas pour toi aussi. smile

    2
    Dimanche 22 Mars à 16:36
    Le seul et dernier tome que je n'ai pas lu, ayant adoré les deux premiers, il faut que je l'achète dès que possible pour finir cette jolie trilogie !
      • Dimanche 22 Mars à 17:51

        Ce roman est une bouffée d'air frais, un petit bonbon ! ^^ Je lis peu de romans contemporains je préfère de loin les romans historiques mais il s'est passé quelque chose avec Sophie Tal Men. J'ai trouvé ses romans sincères et authentiques, pleins de vie et je me suis attachée aussitôt à Marie-Lou et Matthieu, ses héros. J'ai vraiment dévoré De battre la chamade et depuis, je n'ai qu'une envie : lire ses autres romans, Qui ne se plante pas ne pousse jamais et Va où le vent te berce. 

        Bonne lecture à toi et merci pour ton passage ici. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :