• L’Été du Cyclone ; Beatriz Williams

    « Ne t'en fais pas pour ça. Ne t'inquiète de rien. Nous sommes ensemble, c'est tout ce qui compte. Que sont quelques mois ? Qu'est-ce qu'une petite querelle avec nos parents ? Nous avons cinquante ou soixante ans devant nous, Lily. Ce n'est rien. »

    L’Été du Cyclone ; Beatriz Williams

     

    Publié en 2014 aux Etats-Unis ; en 2016 en France (pour la présente édition)

    Titre original : A Hundred Summers

    Editions Pocket

    480 pages

    Résumé : 

    Lily, tenue par le charme discret de la timidité, et Budgie, débordante de cran et d'assurance, sont amies depuis l'enfance. Si différentes mais inséparables, elles traversent avec insouciance les années fac dans la bonne société new-yorkaise. Jusqu'à l'hiver 1931 où elles se perdent de vue. 
    Quand Budgie réapparaît, sept ans plus tard, c'est à Seaview au bras fier de son mari Nick Greenwald, celui que Lily a tant aimé, celui pour qui le coup de foudre avait été immédiat. Entre silences, accrocs et gênes, des liens vont alors se nouer, se renouer, des langues se délier révélant les trahisons, faisant émerger secrets enfouis et vérités nécessaires. Alors qu'au large menace la tempête...

    Ma Note : ★★★★★★★★★★ 

    Mon Avis :

    En 1931, la jolie et timide Lily fait la connaissance de Nick. C'est le coup de foudre immédiat mais la jeune femme sait qu'il sera peut-être difficile de faire accepter son amour à ses parents, parce que le père de Nick est ruiné et...Nick, sans être très pratiquant, est juif.
    Sept ans plus tard, à Rhode Island, Lily retrouve Nick...au bras de son épouse, Budgie, qui était aussi son ancienne meilleure amie lorsqu'elles étaient étudiantes à Smith.
    Alors que s'est-il passé ? Pourquoi n'est-ce pas Lily qui a épousé Nick ? Pourquoi Budgie, qui filait elle-même le parfait amour avec Graham, un étudiant de Dartmouth, quand Lily a rencontré Nick ?
    C'est les questions que l'on se pose inévitablement et vont trouver une réponse en cet été 1938, alors qu'une tempête menace au large et qu'en Europe la montée des périls se fait de plus en plus inquiétante.
    L'Été du Cyclone est à déconseiller à ceux qui aiment les histoires trop romantiques. Mais si vous aimez les histoires complexes et un peu dramatiques, alors jetez-vous dessus ! Ce roman saura assurément vous séduire.
    Ça n'est pas qu'un roman d'été sentant bon la mer et le sable chaud. L'Été du Cyclone a quelque chose d'autre, qui lui donne l'étoffe d'un grand roman, avec en toile de fond un contexte historique, sinon plaisant, du moins intéressant.
    Le duo féminin qui est au centre du récit y est aussi pour beaucoup dans l'intérêt qu'on porte au roman : immédiatement, dès les premières pages, alors qu'on rencontre Budgie et Lily, encore étudiantes à Smith, elles m'ont fait penser à Odalie et Rose, les héroïnes de Fascinante Odalie, le très bon roman de Suzanne Rindell, qui prend corps à peu près à la même époque. La différence est que nous avons là affaire à deux femmes faites, tandis que Lily et Budgie ne sont encore que de toutes jeunes femmes. Mais la relation est sensiblement la même : le caractère de l'une implique fatalement qu'elle soit dominée par l'autre, dans une relation inégalitaire qu'elle semble subir sans pour autant avoir envie de la remettre en question.
    Lily n'en est pas moins attachante. Justement, la trop exubérance de Budgie et sa grande confiance en elle nous font presque nous méfier d'elle, elle n'est pas vraiment attachante au final. Et puis Lily est la narratrice, l'histoire est vue à travers ses yeux. Difficile alors de ne pas se sentir proche d'elle un minimum.
    Au départ, je n'ai pas su si j'allais aimer ce roman ou non. Il y'en a certains qui suscitent directement un sentiment chez le lecteur. Du moins, moi, je fonctionne souvent comme ça. Et là, rien. Mais alors, quand je dis rien, c'était rien de rien.
    Et finalement, malgré ce manque de ressenti au départ, je ne peux dire qu'une chose : j'ai aimé L'Été du Cyclone ! J'ai dévoré ce roman ! J'y ai tout aimé... l'intrigue, les personnages, la façon qu'a l'auteure de raconter une histoire, qui me donne d'ailleurs très envie de lire ses autres romans.
    Comme je le disais plus haut, ce livre n'est pas qu'un roman d'été, l'auteure ne tombe jamais ni dans la mièvrerie ni dans la facilité.
    L'histoire d' amour ou plutôt devrais-je dire les histoires, qui forment la base du récit, sont complexes, bien menées, suffisamment en tous cas pour donner envie de tourner les pages, de connaître exactement le fin mot de l'histoire. J'ai aimé les flash-back qui nous promènent entre 1932 et 1938 et toute la tension dramatique, qui atteint finalement son paroxysme au moment du cyclone, qui est un fait véridique d'ailleurs. Le 21 septembre 1938, la côte de la Nouvelle-Angleterre fut en effet dévastée par un cyclone d'une force exceptionnelle, baptisé plus tard le Long Island Express, qui raya des cités balnéaires de la carte et tua sept cents personnes.
    J'ai surtout aimé les personnages, je les ai pris comme ils étaient, avec leurs doutes, leurs défauts, leurs qualités aussi et leurs erreurs... parce qu'ils sont très humains et donc accessibles, ils nous donnent, assez inévitablement, envie de les aimer et de les soutenir. Même Budgie, le personnage qu'on a, peut-être, le moins envie de comprendre et de connaître, apparaît touchante par certains aspects de son existence, dévoilés petit à petit et qui, on le comprend, on fait d'elle ce qu'elle est devenue.
    Au-delà de ça, l'auteure aborde une quantité de sujets -trahisons, secrets familiaux, adultère, l'amour plus fort que tout- tous bien ancrés dans un contexte riche et intéressant : l'intrigue démarre au moment des faillites engendrées par le krach boursier de 1929 et s'achève en juin 1944, au moment du débarquement allié en Normandie. L'auteure aborde aussi la question juive, très importante en cette période d'avant-guerre et donc, l'antisémitisme, au travers de l'un de ses personnages. Et c'est toujours avec beaucoup de justesse et d'à-propos que le fait l'auteure, au travers de ses personnages qui, on le sent, comptent beaucoup pour elle. 
    C'est aussi toute une société qui est savamment décrite, celle des classes aisées new-yorkaises, celle des industriels et des entrepreneurs. Une société très codifiée et conventionnelle où les apparences sont reines mais où il se passe parfois les choses les plus laides ou les plus sales.
    Beatriz Williams n'a rien à envier à une Kate Morton, par exemple. Elle a le don de raconter une histoire qui s'avère addictive très rapidement mais qui, surtout, est maîtrisée et bien mené. On a le sentiment que rien n'a été laissé au hasard, l'intrigue est assise sur des bases solides et le talent de conteuse de l'auteure est indéniable.
    Donc, si vous n'avez pas encore compris, allez tout de suite vous jeter sur L'Été du Cyclone ! Vous ne verrez pas les pages défiler et vous passerez assurément un bon moment. Une lecture pour l'été mais qui peut se faire à n'importe quel moment de l'année aussi ! Ce roman fait partie de ceux qui font une forte impression et qu'on a envie de conserver précieusement dans sa bibliothèque. 

    En Bref : 

    Les + : une très bonne surprise, un bon roman, trop complexe pour être mièvre et au centre duquel prend corps une belle histoire d'amour. 
    Les - :
    Aucun. 

     

    Thème de juillet, « Lecture sur le sable », 7/12

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Juillet à 22:23
    Juliann

    J’aime bien les livres sur l’amitié surtout quand une romance est incluse wink2

      • Dimanche 16 Juillet à 23:44

        Alors ce roman pourrait certainement te plaire ! Cela dit, ne t'attends pas à une intrigue trop romantique... les personnages traversent souvent des momrnts difficiles mais...c'est finalement ce qui fait le sel de ce roman ! Je ne peux que le conseiller, en tous cas. yes

    2
    Fille et des livres
    Lundi 17 Juillet à 12:39
    J'avais adoré ce roman que j'ai lu l'été dernier ! Gros coup de cœur <3 j'en garde un très bon souvenir ! J'avais tout aimé dans ce roman : l'époque, les personnages, l'intrigue, l'histoire d'amour, j'ai été servie :) J'ai maintenant hâte de retrouver l'auteur avec "La vie secrète de Violet Grant" qui vient enfin de sortir en poche ;)
      • Lundi 17 Juillet à 13:10

        Nous avons un peu le même ressenti alors. ^^ Moi aussi, j'ai aimé tous les aspects de ce roman qui a vraiment su me séduire. Ça n'est pas un coup de coeur mais j'en ressors ravie. cool 

        Et du coup, j'ai très envie de lire les autres romans de Beatriz Williams. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 21 Juillet à 15:18
    FLaure

    Je viens de terminer un livre qui traite aussi de la grande amitié entre deux jeunes femmes. Tu le connais peut-être "Tu as promis que tu vivrais pour moi", ma chronique est en cours d'écriture. 

    Ton billet donne vraiment envie de se le procurer. Comme toi, j'ai une liste (service presse) bien chargée, mais je note.

    Bon après midi et merci pour tes deux messages. A bientôt sur G+. FLaure

      • Vendredi 21 Juillet à 15:26

        Il me semble effectivement que je connais ce roman, mais uniquement de nom...j'ai dû le voir passer mais ne pas m'y attarder... j'irai voir son résumé ! ^^ Et je viendrai lire ta chronique lorsqu'elle sera en ligne... 

        Si tu aimes ce genre d'intrigues, les histoires d'amour et d'amitié mais sans mièvrerie aucune, alors je pense que L'Eté du Cyclone est fait pour toi. Ce roman est bien plus complexe ce qui peut paraître au premier abord et j'ai trouvé les considérations de l'auteure très justes. Personnellement, je conseillerais ce roman à tous. wink2

        Et de rien pour les messages, je t'en prie ! Je te remercie aussi de m'avoir rendu la pareille, malheureusement, ça n'est pas toujours systématique, alors que c'est sympa d'échanger ! sarcastic

        A très bientôt ! Tu es la bienvenue par ici, repasse quand tu veux. 

    4
    Dimanche 23 Juillet à 10:28

    J'ai adoré ce livre :)

      • Dimanche 23 Juillet à 20:01

        Comme je te comprends ! Ca n'a pas été un coup de coeur pour moi mais assurément une très très bonne lecture et je ne regrette pas d'avoir cédé aux conseils d'autres lectrices conquises ! wink2

    5
    Lundi 24 Juillet à 08:14
    Marine

    J'ai lu mon premier roman de cette auteure il y a quelques jours et j'ai adoré. Celui ci est dans ma PAL. Je le lirai bien le mois prochain...

      • Lundi 24 Juillet à 10:40

        Tu as lu La Vie Secrète de Violet Grant, si je ne me trompe ? ^^ Du coup, maintenant que j'ai lu, et aimé L’Été du Cyclone (au départ, j'avais un peu peur et au final non, j'ai beaucoup aimé, malgré mon absence de ressenti au départ), je pense que je vais m'intéresser de près aux autres ouvrages de cette auteure talentueuse. 

        Je te conseille vraiment L'Eté du Cyclone ! Je suis sûre que tu aimeras...c'est une histoire romantique mais trop non plus...bref, c'est un roman assez complexe et qui peut séduire un public large, à mon avis et pas uniquement les fans de romance. cool

    6
    Samedi 29 Juillet à 16:24
    Cellardoor

    Un très bon roman en effet, qui m'a emmenée loin de ce que je pensais y trouver, à la base ! Plein de thèmes intéressants, qui valaient la peine d'être développés ! Mon souci étant que je n'ai pas spécialement accroché avec les personnages :( C'est ma faute j'imagine, du moins c'est un ressenti qui ne remet pas en cause le travail et le talent de l'auteure. Mais j'ai fini par décrocher un peu. Malgré tout, même si j'ai l'air de dire le contraire, j'ai bien aimé ma lecture !

    J'ai La vie secrète de Violet Grant dans ma PAL, peut être le lirais-je à la rentrée !

      • Dimanche 30 Juillet à 20:18

        Je ne savais pas trop ce que j'allais y trouver, moi non plus ! Je ne m'attendais peut-être pas vraiment à ça non plus, enfin...je ne sais pas... sarcastic Au fond, maintenant que j'ai lu ce livre et que je l'ai beaucoup aimé, il m'est difficile de savoir réellement ce que j'en entendais avant de l'ouvrir... wink2

        Bref, en tous cas, j'ai beaucoup aimé et je comprends ton ressenti concernant les personnages, ceci dit...personnellement, j'ai réussi à leur trouver à tous un intérêt même si certains sans être haïssables, ne sont pas forcément très aimables non plus : je pense à Budgie, par exemple, mais j'ai aimé la relation complexe qui se tisse entre tous. Beatriz Williams signe là un coup de maître : un roman d'été mais qui n'est pas futile ni mièvre ! Il y'a beaucoup de potentiel dans L’Été du Cyclone et si tous ses autres romans sont dans cette veine-là, alors ils en valent certainement plus que la peine ! happy

    7
    Dimanche 24 Septembre à 15:33

    Si ce n'est pas une histoire trop romantique, ça me va ! Je préfère les complications... Un livre que j'ai déjà noté mais c'est toujours un plaisir de lire ton avis :-)

      • Dimanche 24 Septembre à 16:19

        Non, l'amour est très présent dans ce roman mais tout ne se déroule pas de façon très facile pour les héros, c'est ce que j'ai aimé d'ailleurs ! cool Je pense que ce roman pourrait te plaire. Pour ma part, ça a été une bonne lecture, une belle surprise. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :