• La Fille du Pasteur Cullen, tome 3, A L'Abri du Silence ; Sonia Marmen

    « Les regrets ne servent que si on en fait des résolutions. »

    La Fille du Pasteur Cullen, tome 3, A L'Abri du Silence ; Sonia Marmen

     

    Publié en 2009 au Québec ; en 2013 en France (pour la présente édition) 

    Editions City (collection Poche)

    703 pages

    Troisième tome de la saga La Fille du Pasteur Cullen

    Résumé :

    L'Ecosse, au cœur du XIXe siècle. Bravant les interdits, Dana Cullen, la fille d'un pasteur rigoriste, s'est mariée avec son amour de jeunesse, un chirurgien progressiste. Ils ont eu une fille, Charlotte, qui s'apprête à faire son entrée dans le monde des adultes. 

    La jeune femme se passionne pour la médecine en même temps que son cœur s'ouvre à l'amour. Entêtée et curieuse, elle défie les codes de la bonne société britannique. Un monde réservé aux hommes où elle ne trouve pas sa place. 

    Un séjour en Jamaïque, dans une plantation sucrière, va bouleverser son destin. Dans ce cadre exotique, Charlotte savoure son premier vertige amoureux. Mais l'ombre d'un secret plane sur la plantation et elle va découvrir, avec effroi, que certains sont prêts à tout pour le protéger...

    Ma Note : ★★★★★★★★★

    Mon Avis :

    Nous sommes dans les années 1830, à Édimbourg. Dana, héroïne des deux premiers tomes de la saga, est aujourd'hui une femme d'âge mûr, mariée à Francis Seton, le médecin dont elle était tombée amoureuse quand elle était plus jeune. Ils demeurent à Weeping Willow, la propriété des Seton où tout a commencé et sont à la tête d'une grande famille de six enfants. L'aînée, Charlotte, sera notre héroïne ou, disons plutôt l'une des héroïnes, avec ses parents, de ce roman. En effet, l'intrigue ne sera plus centrée uniquement sur Dana comme c'était le cas dans les premiers tomes de la saga mais aussi sur sa fille, qui entre dans l'adolescence. A cette époque-là, les filles étaient souvent instruites dans des pensionnats avant de retrouver leur famille vers quinze ou seize ans, afin de faire leur entrée dans le monde, le but étant, bien sûr, de trouver un mari et une position convenable. Mais Charlotte n'est pas comme les autres...comme sa mère avant, elle a un fort caractère, elle est déterminée et, passionnée de médecine, n'entend pas devenir une épouse soumise aux moindres désirs de son mari. Parce qu'elle connaît quelques déboires en Ecosse et que la proposition des Elliott, de riches planteurs possédant des propriétés en Jamaïque, arrive à point nommé, la jeune Charlotte décide de s'embarquer avec Sir Robert et Lady Louisa Elliott et leur fille Mabel pour la plantation d'Old Montpelier, propriété de la famille depuis longtemps. Là-bas, outre ses responsabilités de gouvernante envers la petite Mabel, la jeune fille va être confrontée à un mode de vie qu'elle n'imaginait pas : l'industrie sucrière s'appuyait en effet encore sur la main d'oeuvre noire asservie. Malgré l'abolition de l'esclavage quelques années plus tôt en Angleterre, on continue, dans les Caraïbes et autres colonies, à exploiter cette main d'oeuvre servile et même si le commerce triangulaire n'existe plus, les riches propriétaires terriens comptent sur la reproduction naturelle pour agrandir leurs équipes, leurs cheptels, comme cela est dit crûment mais si justement dans le roman. Progressiste comme son père, moderne dans sa façon de penser, Charlotte sera horrifiée parce ce qu'elle découvre en Jamaïque mais surtout prend brutalement conscience de quoi découle le confort qu'elle a toujours connu depuis sa plus tendre enfance et de quelle manière est produit le sucre qu'elle consomme si facilement...Avec altruisme et détermination, malgré l'hostilité des Blancs de la plantation, la jeune fille, passionnée de médecine, va tenter comme elle peut d'améliorer un peu les conditions de vie et les soins apportés aux esclaves...
    Ce troisième tome de la saga est captivant et il n'en a pas fallu de beaucoup pour que ce soit un coup de cœur. Alors que quelques longueurs m'avaient fait décrocher lors de la lecture du premier tome, ce roman-là est enlevé, rythmé et captivant. Le style de Sonia Marmen s'adapte parfaitement aux situations qu'elle décrit tout au long de ce troisième tome et surtout, elle parvient à nous faire nous attacher instantanément au personnage de Charlotte. Si Dana m'avait parfois un peu agacée, je dois dire que je me suis par contre tout de suite attachée à sa fille et j'ai aussi beaucoup plus apprécié son personnage dans ce roman-là que dans les deux premiers. Dana a en effet connu des désillusions, elle est plus posée, moins puérile. Quant à Charlotte, j'ai aimé sa détermination, son fort caractère, ses convictions et cette part de naïveté qui, chez elle, loin d'être un défaut, devient au contraire une qualité parce qu'elle la pousse à se dépasser pour ses idéaux. Passionnée de médecine et de chirurgie à une époque où les femmes n'avaient pas la possibilité -ou très peu- de faire des études scientifiques et de fréquenter les universités, déterminée à ne pas devenir la créature d'un mari, une douce poupée parlante mère tous les ans d'un nouveau bébé, féministe en quelque sorte et avant la lettre, la jeune Charlotte est un personnage réussi et agréable à suivre dans ses nombreuses péripéties. Bien sûr, ce n'est pas un robot, elle est très humaine, doute, connaît des déceptions amoureuses mais en sort aussi grandie. Cet aspect-là du personnage, également, ne fait qu’exacerber la sympathie ressentie par le lecteur envers elle.
    Ce que je déplorerai finalement c'est que l'intrigue autour de Charlotte en Jamaïque -qui donne d'ailleurs un certain côté exotique et bienvenu au roman-, se finisse si abruptement. En effet, on ressort du roman avec comme un sentiment d'inachevé, comme si ce tome trois en appelait d'autres...ce qui sera d'ailleurs peut-être le cas, je ne sais pas...en tous cas, si cela devait être, ce serait vraiment avec plaisir que je les lirais parce que j'ai refermé A L'Abri du Silence avec pleins de questions. Non seulement le résumé nous fait nous attendre à un certain secret qui plane autour d'Old Montpelier et de la famille Elliott, secret plus ou moins abordé mais sans apport de réponse concrète. Quant à la fameuse histoire amoureuse que Charlotte va vivre en Jamaïque, elle à peine ébauchée et se finit de façon assez brutale et déroutante. Par ailleurs, les confusions entre les tomes québécois et français m'ont parfois un peu perturbée puisque les résumés ne sont pas les mêmes et celui de la version québécoise annonce quelque chose de radicalement différent de ce que l'on trouve finalement dans le roman ! ! Alors est-ce finalement une confusion entre les tomes ? C'est peut-être possible, mais en tous cas, j'ai été assez surprise...donc, si vous souhaitez vous aventurer dans cette saga, je vous y encouragerais sans problèmes mais soyez vigilants quant aux différents titres, aux différentes éditions et surtout, aux résumés.
    A part ça, que dire ? Je pense que les amateurs d'historique ne seront pas déçus avec cette saga. Non seulement les personnages sont consistants, travaillés, attachants ou pas -mais ceci est une autre histoire-, mais l'intrigue est aussi de grande qualité, ce qui est bien sûr un point positif indéniable. Quant aux sujets abordés -médecine, mode de vie des planteurs et des esclaves dans les plantations coloniales-, on sent que l'auteure a fait un véritable effort de recherche et s'appuie sur des sources et des informations solides. Une saga vraiment intéressante et que je poursuivrais sans aucun doute si d'autres tomes venaient à s'y ajouter ! !

    En Bref :

    Les + : une intrigue de qualité, travaillée et enlevée, une héroïne attachante et moderne.
    Les - : une fin un peu abrupte quant à l'intrigue autour de Charlotte...je pense donc qu'il y'aura une suite parce que l'auteure ne peut vraiment pas nous laisser comme ça ! ! wink2

     

     

    ATTENTION ! POUR LES LECTEURS INTÉRESSÉS PAR CETTE SAGA, NOTEZ QUE LES TOMES UN ET DEUX EN EDITION FRANÇAISE N'ONT FAIT L'OBJET QUE D'UN SEUL TOME AU QUEBEC, CE QUI SIGNIFIE QUE LE TOME 3 CHRONIQUE CI-DESSUS EST EN FAIT LE TOME 2 ! 

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Avril 2015 à 05:10

    J'ai mis cette trilogie dans ma liste d'envies : L'Ecosse,l'époque,  les personnages, tout me plait. D'ici à ce que je le lise, la suite sera peut-être arrivée ;)

    2
    Vendredi 10 Avril 2015 à 19:44

    Je te la conseille vraiment ! ;) Personnellement, j'attends avec impatience, maintenant, la sortie du tome 4 chez City (le tome 3 du Québec, donc )...si j'avais constaté quelques longueurs dans les premiers tomes celui-ci m'a captivée de bout en bout ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :