• La Jeune Fille sur la Falaise ; Lucinda Riley

    « Je commence à comprendre que la souffrance nous apporte aussi la force et la sagesse, et fait tout autant partie de la vie que le bonheur. »

    La Jeune Fille sur la Falaise ; Lucinda Riley

    Publié en 2011 en Angleterre et aux Etats-Unis ; en 2017 en France (pour la présente édition)

    Titre original : The Girl on the Cliff

    Editions Charleston

    629 pages

    La Jeune Fille sur la Falaise ; Lucinda Riley

    Résumé :

    En plein chaos sentimental, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande, dans la ferme familiale. C'est là, au bord d'une falaise, qu'elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille étrange et attirante qui va changer sa vie...
    En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, Grania va découvrir le lien qui unit leurs deux familles depuis des années. D'une histoire d'amour incroyable à Londres en temps de guerre à une relation compliquée dans le New York d'aujourd'hui, les destins des Ryan et des Lisle s'entremêlent tragiquement depuis un siècle.
    Mais quel est ce secret qui est à l'origine de presque cent ans de chagrins ? Obsédante, exaltante et bouleversante, l'histoire d'Aurora raconte le triomphe de l'amour sur la mort.

    Ma Note : ★★★★★★★★★★ 

    Mon Avis :

    Avec La Jeune Fille sur la Falaise, Lucinda Riley nous offre une fresque familiale envoûtante dans les paysages grandioses de l'Irlande !
    Je crois qu'il est inutile aujourd'hui de présenter Lucinda Riley, décrite comme la reine du roman féminin. Connue surtout pour sa fameuse saga des Sept Sœurs, en ce qui me concerne, c'est un autre roman de Lucinda Riley qui m'a donné envie, justement, La Jeune Fille sur la Falaise... l'Irlande et le contexte historique ont complètement emporté mes suffrages ! !
    En 2004, la jeune Grania Ryan, quitte New York pour revenir en Irlande, chez ses parents, dans la ferme où elle a grandi. Sur la falaise, un jour de pluie, elle fait la connaissance d'une petite fille, Aurora, de Dunworley House. Dunworley House, c'est la grande maison qui domine la falaise et la mer, la maison de la famille Lisle que la mère de Grania ne semble pas porter dans son cœur. Pourquoi ? C'est justement ce que se demande Grania, qui s'est attachée à la petite Aurora, dont la solitude l'a touchée. Et la jeune femme qui cache une profonde blessure, à l'origine justement de son départ des États-Unis, se console aussi dans la compagnie de cette petite fille particulière.
    Petit à petit, Grania, en poussant sa mère dans ses retranchements, va commencer à comprendre ce qui lie les Ryan et les Lisle depuis le début du XXème siècle et découvrir leur secret, grâce aux lettres de son aïeule Mary... Et la jeune femme blessée se reconstruit peu à peu en reconstituant l'écheveau de l'histoire familiale.
    Dans les grands espaces verdoyants de l'Irlande, au sein d'une famille attachante et en compagnie d'une héroïne qui ne l'est pas moins, Lucinda Riley signe un roman très dense et extrêmement captivant. Si je n'ai peut-être pas été autant séduite par le style que je l'attendais, j'ai aimé ce que l'auteure a fait de son idée de départ : un roman touchant, plein d'émotions et de sentiments.
    Finalement, La Jeune Fille sur la Falaise est un roman époustouflant et qui nous fait passer par énormément d'émotions, tout au long de la lecture. Si le début nous balade un peu et qu'on ne sait pas exactement où on va, petit à petit, les pièces se mettent en place, comme celles d'un grand puzzle et la vérité se fait jour... Ce que Grania va découvrir est au-delà de tout ce qu'on peut pressentir, ce qu'elle va obtenir aussi...
    Enfin, ce roman est formidablement porteur d'espoir, même s'il ne le laisse pas présager de prime abord... La Jeune Fille sur la Falaise est un roman plein de drame, de deuil, de désillusion... Mais pas que et c'est ça qui est important ! C'est une bonne illustration de la vie qui, comme la roue de la fortune, ne cesse de tourner et, si un jour elle est en bas, un jour viendra alors où elle sera en haut. Et comme le dit si justement la très attachante Aurora, sans la tristesse, aurait-on seulement conscience que l'on est heureux ? Sans la douleur, pourrait-on apprécier le fait d'être en bonne santé ?
    J'ai trouvé cette lecture fluide, agréable et lumineuse. En un mot, limpide. Cette lecture, c'est un peu comme le soleil qui ne cesse de se cacher derrière un nuage : l'alternance permanente entre l'ombre et la lumière mais avec la certitude que celle-ci sera toujours triomphante malgré tous les coups que l'on peut se prendre...
    L'histoire des Lisle et des Ryan, c'est finalement celle de toutes les familles, c'est une histoire universelle dans laquelle chacun peut se retrouver, même sans avoir vécu les mêmes choses. Personnellement, je n'ai pas les mêmes aspirations que Grania et pourtant, j'ai ressenti pour elle une réelle chaleur, une empathie sincère.
    Si vous lisez ce roman, nul doute que vous communierez à un moment ou un autre avec les personnages ; nul doute aussi que vous ressentirez, en un peu plus de six cents pages, une multitude de sentiments, du chagrin à l'amour le plus pur. C'est ce genre de roman que l'on referme avec un drôle de sourire sur les lèvres. On a envie de s'attarder encore un peu et pourtant, on a la gorge serrée et les larmes ne sont pas loin.
    Je ne connaissais pas Lucinda Riley avant de me lancer dans cette lecture et je me dis que j'ai bien fait ! Cette lecture a été captivante, pour tout un tas de raisons. Certes, tout n'y est pas parfait mais l'ensemble est cohérent et c'est là le principal. Une très bonne lecture et une envie maintenant d'aller voir ce qui se cache du côté des autres romans de Lucinda Riley...

    En Bref :

    Les + : une très belle histoire, entre drames familiaux et espérance. Un roman qui donne furieusement envie de vivre et de profiter. 
    Les - :
    une chronologie qui aurait peut-être mérité, parfois, d'être un peu plus étoffée...

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Août à 22:24

    Justement, il s'agit d'une auteure renommée mais je ne la connais que très peu. Ce livre-ci figure dans ma PAL et devant ton enthousiasme je ne peux que m'atteler à cette lecture au plus vite ! :-D

      • Mercredi 29 Août à 13:04

        Moi aussi, je la voyais partout et surtout, je lisais de très très bon avis ! Je ne suis pas spécialement attirée par sa saga des Sept Soeurs mais l'année dernière, j'ai adoré la couverture de son roman L'Ange de Marchmont Hall et je pense le lire prochainement... yes Une lecture qui m'a l'air parfaite pour l'hiver ! tongue Quant à La Jeune Fille sur la Falaise, franchement, je ne m'attendais pas à ça ! Voilà un roman qui fait se sentir incroyablement vivant, malgré un sujet peu évident ! Voilà un roman si dense et riche qu'il ne peut raisonnablement pas laisser indifférent ! ! sarcastic Je te le conseille : je sais que nous avons des goûts assez semblables et je pense que La Jeune Fille sur la Falaise pourrait te plaire. cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :