• Le Chardon et le Tartan, tome 1, La Porte de Pierre ; Diana Gabaldon

    « La lutte pour choisir son propre destin était-elle moins importante que la nécessité d'arrêter un grand fléau de l'humanité ? »

    Le Chardon et le Tartan, tome 1, La Porte de Pierre ; Diana Gabaldon

    Publié en 1991 aux Etats-Unis ; 2014 en France (pour la présente édition)

    Titre original : Outlander, Book 1

    Editions J'ai Lu 

    852 pages 

    Premier tome de la saga Le Chardon et le Tartan

    Résumé :

    1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre Mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ d'un bataille.

    Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d'autrefois ?

    Le début d'une saga incontournable !

    Ma Note : ★★★★★★★★★★

    Mon Avis :

    En 1945, Claire Beauchamp, ancienne infirmière militaire et démobilisée, revient dans les Highlands avec son époux, Frank Randall. C'était là qu'ils s'étaient mariés plusieurs années auparavant et Frank a décidé d'y ramener sa femme en guise de lune de miel, mais aussi pour poursuivre ses recherches sur le soulèvement jacobite qui secoua l'Ecosse au milieu du XVIIIème siècle...
    Alors qu'elle se trouve un jour près de la colline de Craigh Na Dun, siège d'un ancien culte païen, Claire disparaît brutalement, happée par les pierres, qui la ramènent deux cents ans plus tôt, en 1743, alors que les Highlands préparent le soulèvement visant à remettre sur le trône britannique l'ancienne dynastie des Stuarts. Connaissant déjà l'Histoire et sachant que les Highlanders seront défaits, trois ans plus tard et que les Stuarts ne remonteront jamais sur le trône, Claire va alors tenter de réécrire le destin afin de sauver les Jacobites. Bravant les embûches que cette époque inhospitalière sème sous ses pas -car il n'y a bien sûr pas besoin d'être grand clerc pour comprendre combien peut être dépaysante la vie rustique des Highlands du XVIIIème siècle pour une femme du XXème-, Claire va pourtant tenter de changer le destin de ceux qui l'ont recueillie et surtout, l'avenir de l'un deux, le jeune Jamie, hors-la-loi et pourchassé par les Anglais et qui ne semble pas la laisser indifférente.

    Le Chardon et le Tartan, tome 1, La Porte de Pierre ; Diana Gabaldon


    Le premier tome de la foisonnante saga Le Chardon et le Tartan -Outlander en anglais- écrite par Diana Gabaldon commence donc par la disparition inexpliquée d'une jeune femme, propulsée du XXème au XVIIIème siècle après être passée dans un cercle de pierre magique sur la Colline aux Fées -Craigh na Dun en gaélique. Des disparations inexpliquées, il y'en a tous les jours, comme l'explique elle-même l'auteure dans l'avant-propos de son roman. Des personnes qui quittent tout du jour au lendemain pour refaire leur vie ailleurs, des mères qui quittent leur famille, des grands patrons qui abandonnent leur entreprise...et si, comme dans les légendes écossaises, des jeunes femmes disparaissaient mystérieusement pour devenir des voyageuses du temps ? Et, si justement, l'inexplicable et le merveilleux pouvaient justifier ces disparitions qui restent souvent entourées de mystères et non élucidées ? Et puis il y'a aussi la grande question que l'on se pose tout au long de la lecture : peut-on réellement changer le monde, l'Histoire, son avenir et surtout, à quel prix ? 
    Fortement teinté de fantastique -ceci est un doux euphémisme-, cette saga littéraire m'a fait hésiter longuement avant que je ne me décide finalement à m'y lancer. L'intrigue historique me plaisait bien, je dois l'avouer : le contexte historique est intéressant quoique plutôt méconnu en France...peu de gens savent aujourd'hui que les Stuarts, entre les XVIIème et XVIIIème siècles ont trouvé refuge auprès de leurs cousins, les souverains français, notamment Louis XIV et son arrière-petit-fils, Louis XV. Qui connaît encore, par chez nous, celui que l'on appelait Le Prétendant ou encore Bonnie Prince Charlie, Charles-Edouard Stuart, petit-fils de Jacques II, dont les partisans furent écrasés lors de la sanglante bataille de Culloden, au printemps 1746 ? Si le souvenir reste vivace en Ecosse, ce n'est plus vraiment le cas pour nous, même si le mouvement jacobite nous parle vaguement...
    Finalement, l'intérêt que je portais au contexte historique a fini par vaincre mes préventions et je dois dire que j'ai été très agréablement surprise. Ma connaissance de la série télévisée adaptée du roman m'a peut-être aidée à me plonger plus facilement dans l'ambiance de cette saga particulière...car, oui, une fois n'est pas coutume, moi qui ne suis ni cinéphile ni fan de séries télévisées, j'ai d'abord commencé par l'adaptation qui m'a vraiment beaucoup plu et qui, il faut bien le dire, est tournée de façon à accrocher son public dès les premiers épisodes -la plastique de Sam Heughan n'y est peut-être pas pour rien, il faut bien le dire.
    J'ai par contre été un peu déçue par le style : je ne sais pas s'il s'agit de la traduction ou non mais j'ai effectivement trouvé certains passages un peu lourds. Un peu moins dense que ses successeurs, le premier tome reste néanmoins un bon pavé et le roman a donc les défauts de ses qualités : il est difficile de tenir le rythme sur près de mille pages sans s'essouffler et, en effet, La Porte de Pierre contient quand même pas mal de longueurs. Longueurs qui peuvent aussi s'expliquer par la volonté de l'auteure de bien asseoir les bases de son récit qui est tout de même dense, riche et foisonnant, on ne peut le nier.

    Le Chardon et le Tartan, tome 1, La Porte de Pierre ; Diana Gabaldon

    Quant au côté invraisemblable que certains lecteurs ont soulevé, concernant le peu de volonté de Claire a retrouver son époque, il ne m'a pas gênée plus que cela même si, effectivement, il semblerait que le premier mouvement sensé soit d'essayer de revenir chez soi, par n'importe quel moyen. Mais, finalement, comme n'importe quelle personne se trouvant brutalement privée de ce qui faisait jusque là son existence, Claire va tenter, à deux cent ans de distance, de reconstruire sa vie comme elle peut et l'amour qu'elle va alors peu à peu développer pour Jamie, ce jeune Highlander au passé plutôt troublé, n'y est peut-être pas pour rien. Et même si, contrairement à d'autres, sa disparition n'est pas volontaire à l'origine, Claire, qui ne sait pas si la porte fonctionne dans l'autre sens et pourra la ramener dans les années 1940, va commencer par récréer autour d'elle un cercle réconfortant et sécurisant qui lui permet d'envisager de nouveau son avenir. Autrement, certes, mais avec sérénité, malgré les événements qui se préparent et dont elle a, bien sûr, tragiquement, la prescience. Après, je comprends tout à fait le sentiment des lecteurs qui ont soulevé ce point parce qu'il est vrai, si l'on tente de se mettre à la place de Claire, que notre premier mouvement serait justement de mourir de peur à l'idée de ne pas pouvoir revenir en arrière...mais Claire, plutôt que de paniquer, va opter pour la tâche, ardue, de changer l'Histoire, ce qui, bien sûr, ne se fait pas sans mal.
    Malgré, donc, quelques petits bémols, je dois dire que j'ai été plutôt surprise et en bien. Une série plutôt prometteuse, en espérant que la suite soit à la hauteur.

    En Bref :


    Les + :
    un récit original et plutôt enlevé, des personnages assez attachants.
    Les - :
    des longueurs et des lourdeurs de style.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Juin 2015 à 22:20

    J'ai vraiment beaucoup aimé ta chronique, elle est très bien faite!


    Pour ma part, je n'avais pas vu la série avant de le lire, alors imagine ma surprise! Les longueurs, pour ma part, m'ont captivées ! :p


    Je ne sais pas toi mais j'ai tellement hâte de lire le tome 2 ! 


     


    Gros bisous, Antonine

    2
    Mardi 9 Juin 2015 à 23:10

    Déjà, je te remercie pour tes compliments concernant ma chronique, c'est très gentil ! Merci ! happy Je n'ai pas pu écrire cette chronique à chaud, je pense qu'elle en aurait été meilleure mais j'ai essayé du moins de transcrire mon ressenti quant à cette lecture vraiment particulière ! 

     

    En fait, malgré les quelques longueurs ressenties, les quelques lourdeurs stylistiques aussi (qui sont peut-être dues à la traduction, je ne sais pas vraiment), j'ai vraiment passé un super moment et j'ai réellement dévoré ce livre. Il faut dire que ce n'est pas une lecture laborieuse non plus et la romance qu'on pourrait envisager au début se transforme finalement en une histoire à l'intrigue dense et vraiment bien faite même si certains passages sont tout de même assez durs...

     

    Comme toi, je n'avais qu'une envie, c'était commencer le tome deux en terminant celui-ci et...d'ailleurs, je n'ai pas pu résister bien longtemps et je l'ai entamé hier soir ! ! yes

    3
    Mercredi 10 Juin 2015 à 00:23
    Lavinia

    Les longueurs restent au fil des tomes je trouve même si vu la qualité du reste j'avoue que je passe plutôt facilement ce petit défaut :) Le premier reste mon préféré je crois, quelle intensité.. Je suis amoureuse de Claire et Jamie :)

    4
    Mercredi 10 Juin 2015 à 11:05

    Disons que les longueurs sont malheureusement des bémols que l'on retrouve souvent sur les romans conséquents comme ceux-ci... Après, il est difficile de tenir sur une telle longueur sans quelques petites baisses d'intensité. Mais dans l'ensemble, l'intrigue se soutient et c'est le principal ! 

    Moi aussi j'adore ces deux personnages... ^^ Et surtout Jamie, je dois dire ! lol happy

    5
    Mercredi 10 Juin 2015 à 22:13
    Au Bordel Culturel

    J'ai adoré ce premier tome malgré, comme tu le dis, quelques petits bémols. J'aime le contexte historique, les paysages écossais et les personnages. Du coup, j'ai lu le deuxième tome dans la foulée. :)

    6
    Mardi 16 Juin 2015 à 11:22

    J'ai fait comme toi ! ! J'ai beaucoup hésité et finalement, je me suis lancée ! J'ai commencé le tome deux dans la foulée et je suis en train de le terminer, d'ailleurs ! ^^ C'est fou comme cette saga se lit bien ! ! 

    7
    Vendredi 26 Février 2016 à 13:42
    Chess

    J'ai bien avancée dans les livres, il faudrait que je me décide à les finir !

      • Vendredi 26 Février 2016 à 16:53

        J'espère que la saga n'est pas prête de se terminer ! ! ^^ Pour ma part, j'attends le tome 6 avec impatience...il est déjà sorti, je crois, manque plus que les sous pour l'acheter maintenant ! ! sarcastic

        L'ambiance change beaucoup à partir du moment où les Fraser s'installent en Amérique et j'espère vraiment qu'ils vont revenir en Ecosse, au moins pour un petit voyage parce que, malgré tout, l'ambiance écossaise du premier tome était vraiment géniale ! ! 

    8
    Jeudi 20 Avril à 14:07

    J'ai le tome 1 dans ma PAL, j'attend le bon moment pour le lire car c'est quand même un gros pavé lol

      • Jeudi 20 Avril à 19:25

        Et ce n'est pas fini ! Les suivants sont pas mal non plus ! Pour le moment, j'en suis au tome 6, c'est le plus conséquent, avec 1500 pages ou un peu plus ! happy Mais ça se lit tellement bien ! Je ne te dirai pas qu'il n'y a pas parfois quelques longueurs ou quelques inégalités mais Outlander est une super saga ! Personnellement, après avoir beaucoup hésité et entre-temps découvert la série, je ne peux plus m'en passer et suis devenue totalement accro ! ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :