• Le Chardon et le Tartan, tome 3, Le Voyage ; Diana Gabaldon

    « Finalement, il est plus facile de risquer sa vie que de s'inquiéter pour quelqu'un qu'on aime. »

    Le Chardon et le Tartan, tome 3, Le Voyage ; Diana Gabaldon

    Publié en 1993 aux Etats-Unis ; en 2015 en France (pour la présente édition) 

    Titre original : Outlander, book 3, Voyager

    Editions J'ai Lu

    1013 pages

    Troisième tome de la saga Le Chardon et le Tartan

    Résumé :

    Vingt années se sont écoulées depuis le périple de Claire Beauchamp-Randall dans l'Ecosse du XVIIIe siècle.

    Si l'infirmière britannique a refait sa vie depuis, le souvenir de Jamie Fraser et des années tumultueuses vécues ensemble reste intact. Aussi, lorsqu'elle apprend qu'il a survécu à la sanglante bataille de Culloden ayant marqué la défaite de l'armée écossaise, elle se retrouve confrontée à un terrible dilemme. En remontant une nouvelle fois le temps, retrouvera-t-elle celui qu'elle a quitté deux décennies auparavant ? 

    Fuite, tempêtes, intrigues politiques et prophéties étranges : la suite d'une série incontournable !

    Ma Note : ★★★★★★★★★★

    Mon Avis :

    Après la défaite de Culloden, en avril 1746, les clans écossais ont été décimés et une violente répression, menée par les armées anglaises, s'est abattue sur les Highlands, pillant les villages et affamant les familles...des familles entières périssent et d'autres, pendant les années qui suivront la défaite des jacobites, quitteront l'Ecosse pour le Nouveau Monde...hormis cela, beaucoup de Highlanders ont péri sur le champ de bataille de Culloden, marquant la fin des clans.
    Claire Beauchamp, revenue au XXème siècle après avoir traversé une deuxième fois la faille spatio-temporelle de Craigh na Dun, a tant bien que mal refait sa vie à son époque, donnant naissance à une petite fille à la fin des années 1940, Brianna et tentant de reprendre une relation conjugale avec Frank Randall, qu'elle a retrouvé, au terme d'une mystérieuse disparition de trois années dont, bien sûr, elle ne peut pas parler. Médecin de talent, elle a cinquante ans à la fin de ces années 1960 mais n'a pas oublié celui qu'elle a épousé, dans les années 1740, ce jeune hors-la-loi highlander, Jamie Fraser et qu'elle a quitté à l'aube de la sanglante et tragique bataille de Culloden...qu'est-il devenu ? Comme beaucoup d'autres, est-il tombé sous les armes anglaises ? Ou bien a-t-il survécu ? C'est ce que Claire recherche désespérément en Ecosse, où elle s'est rendue accompagnée de sa fille, Brianna, âgée de vingt ans.
    Et quand elle apprend que Jamie aurait survécu à Culloden mais aussi aux années de famine et de répression qui ont suivi, Claire décide alors, à ses risques et périls, de tenter une nouvelle remontée du temps pour le retrouver.

    Le Chardon et le Tartan, tome 3, Le Voyage ; Diana Gabaldon


    Ce troisième tome, judicieusement intitulé Le Voyage -ou Voyager, pour ce qui est du titre original-, nous emmène en effet très loin de ce qui fut l'ambiance des deux premiers tomes. Nos protagonistes, auxquels nous nous attachons pages après pages vont en effet quitter l'Ecosse et les terres peuplées de légendes et de brume des Highlands pour se diriger vers le continent américain, ce fameux Nouveau Monde qui n'a pas encore connu les soubresauts de la guerre d'Indépendance et qui apparaît comme un Eden pour beaucoup et notamment, les Ecossais victimes des exactions anglaises. Entre les Antilles, la Jamaïque puis les colonies de l'est de ce qui sera un jour les Etats-Unis, nous suivons donc Jamie et Claire, mais aussi d'autres personnages, déjà connus ou que nous découvrons dans ce troisième tome, dans leurs pérégrinations et les aventures qui, bien évidemment, ne manqueront pas de leur arriver et de mouvementer -à défaut de pimenter- leur existence.
    Si ce troisième tome permet au lecteur de connaître un nouveau pan de l'histoire d'amour passionnée entre Claire Beauchamp et Jamie Fraser, il nous fait aussi découvrir ce que fut la vie de Jamie durant les vingt années entre Culloden puis ses retrouvailles inattendues avec Claire : Diana Gabaldon en profite donc pour tisser un portrait plus vrai que nature de ces Highlands exsangues, vidées de leur substance par l'échec du soulèvement jacobite, la faim, la mort, l'impossibilité des petits lairds à nourrir leur famille mais aussi celles de leur métayer, l'émigration vers les villes voire vers un monde meilleur, les conditions de vie des prisonniers jacobites, sous la coupe de leurs geôliers anglais...
    En parallèle, nous en apprenons un peu plus également sur la vie quotidienne à cette époque-là dans les Antilles et les colonies en général, dont la base était, aussi contestable que cela puisse paraître aujourd'hui, l'esclavage et le commerce triangulaire. Et, enfin, sur le côté un peu plus surnaturel du livre, Diana Gabaldon nous fournit quelques informations précieuses sur le parallélisme des deux époques de Claire, à savoir le XXème et le XVIIIème siècle mais aussi sur la dangerosité du passage entre différentes époques. Au travers d'un personnage déjà rencontré et qui s'avère bien plus maléfique encore que ce que l'on aurait pu croire, Claire, pourvue du don de naviguer entre les époques, en apprend donc beaucoup, en même temps que nous, sur cette particularité qui a si brutalement et radicalement bouleversé sa vie un jour de 1945...

    Le Chardon et le Tartan, tome 3, Le Voyage ; Diana Gabaldon


    Rien à dire quant aux personnages, que l'on retrouve avec plaisir. Claire, bien qu'ayant pris vingt ans, reste un personnage dynamique et enlevé, très bien travaillé...C'est aussi avec plaisir que l'on retrouve Jamie, le sensuel jeune Highlander, devenu le second époux de Claire. Et, enfin, nous nous habituons toujours un peu plus au personnage de Brianna, fille de Claire et de Jamie, née au XXème siècle et qui se trouve, bien malgré elle, mêlée à l'histoire complexe de ses parents. Bien que moins attachante que sa mère pour le moment, la jeune femme devient un personnage-clé de l'intrigue de Outlander.
    La seule chose que je reprocherais à ce troisième tome, ce sont les péripéties parfois trop nombreuses et donc un peu téléphonées, qui émaillent le récit. Certes, Outlander reste avant tout une saga de romance et d'aventures mais trop d'aventures tue l'aventure, à mon sens. Et certaines m'ont donc paru un peu superflues. Quelques longueurs également mais il difficile de faire sans dans des romans d'une telle ampleur.
    En bref, malgré petits bémols, j'ai lu ce troisième tome avec une aisance folle et ce fut encore une fois un plaisir que de me replonger dans l'univers si particulier de Outlander, aux côtés de Jamie et Claire ! !

    En Bref :

    Les + : une intrigue dynamique et enlevée, des personnages attachants et un univers que l'on prend plaisir à retrouver à chaque nouveau tome.
    Les - :
    quelques longueurs et des péripéties invraisemblables parce qu'un peu cliché.

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Juin 2015 à 19:05

    Je l'emmène avec moi pour ces vacances ^^

    2
    Lundi 29 Juin 2015 à 20:14

    Je l'avais beaucoup aimé ! Dépaysement garantie ! J'ai hâte de lire l'intégrale 5 ! yes

    3
    Mardi 30 Juin 2015 à 05:40

    je n'ai pas encore lu ce tome mais j'ai hâte de retrouver les personnages que j'ai apprécié. L'intrigue m'a plu, l'ambiance et la période historique. Justement, moi qui n'aime pas trop les romances à l'eau de rose, j'ai apprécié l'aspect aventureux et masculin de cette saga. Je n'ai en revanche pas vu la série de peur d'être déçue mais on me souffle qu'elle vaut le coup !

    4
    Dimanche 5 Mars à 20:18

    je viens de terminer ce troisième volume et il m'a déçue. Je l'ai trouvé long, mais long ! Ce que je regrette le plus ce sont les dialogues, avec un langage très actuel qui ne rend pas justice à l'époque. Comme toi l'intrigue m'a semblée téléphonée par moment. Puis le côté romance m'a pesé cette fois-ci. Bref, je ne suis pas certaine de poursuivre la série ,à moins que l'on me dise que le tome 4 vaut vraiment le coup ! 

      • Dimanche 5 Mars à 20:30

        J'avoue que, ayant enchaîné les 4 premiers tomes, j'ai parfois tendance à les confondre et à ne plus savoir quelle intrigue correspond à quel tome. 

        Outlander a les défauts de ses qualités. C'est une très bonne saga mais c'est vrai que, parfois, il y'a des longueurs et quelques péripéties un peu invraisemblables. 

        Bon, moi, je suis fan, malgré tout ça, donc je ne peux raisonnablement pas te conseiller d'arrêter, au contraire : j'ai retrouvé un regain d'intérêt par la suite ! ! J'ai aimé La Croix de Feu parce qu'on commence à entrevoir une explication concernant les voyages dans le temps et j'ai aimé la manière dont Diana Gabaldon aborde la chose, rendant vraisemblable une chose totalement surréaliste. Et moi qui suis hyper cartésienne, je me suis surprise à attendre les chapitres où il serait question des voyages ! sarcasticPersonnellement, j'inclinerais à te conseiller de poursuivre. J'ai dévoré La Neige et la Cendre, le sixième tome, entre octobre et novembre derniers et je me suis fait violence pour ne pas me jeter tout de suite sur le septième tome ! ! happy J'espère que tu vas pouvoir dépasser cette petite déception pour te lancer dans la suite de la saga, je crois que ça vaut le coup...Mais encore une fois...je ne suis pas objective ! sarcastic cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :