• Le Livre de Noël ; Selma Lagerlöf

    « Rien ne peut surpasser le bonheur de se trouver là, avec dans les mains un livre plaisant reçu en cadeau pour Noël, un livre que l'on n'avait jamais vu auparavant et que personne d'autre dans cette maison ne connaît non plus, et de savoir que l'on pourra en lire les pages l'une après l'autre, pour autant que l'on sache rester éveillé. Mais que faire durant la nuit de Noël si l'on n'a pas reçu de livre ? »

     

     

      Publié en 2007

      Date de publication originale : 1945

      Titre original : Julklappsboken

      Editions Babel 

      108 pages 

     

     

     

     

    Résumé :

    Au fil de ces récits, aussi charmants que des contes dits à la veillée, on fera la connaissance d'une petite fille suédoise qui reçoit un livre d'étrennes...
    en français. On découvrira l'origine de la légende de sainte Luce, très prisée en Suède. On saura ce que font les animaux durant la nuit de Noël et comment le rouge-gorge devint rouge. On apprendra qu'une mère peut être jalouse de sa propre fille. On lira l'aventure d'un colporteur, voleur et repenti. On assistera au dialogue entre un fossoyeur et le crâne d'un homme assassiné. Et l'on sera surpris par une confrontation inédite entre Jésus et Judas.
    De ce recueil, profondément empreint de foi religieuse mais aussi de chaleur et de philosophie, émane ce que l'on appelle volontiers la magie de Noël : un mélange de générosité et de mélancolie, de compassion et de joie, sublimé par le talent de conteuse de Selma Lagerlöf.

    Ma Note : ★★★★★★★★★

    Mon Avis :

    Avec ce petit recueil, Selma Lagerlöf, auteure suédoise qui fut la première femme à recevoir le Nobel de Littérature en 1909 et dont l'oeuvre la plus connue est Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède, nous offre une parenthèse enchantée qui nous ramène aux temps des Noëls de l'enfance.
    Publié de manière posthume au début des années 1990, Le Livre de Noël est un tout petit recueil d'une centaine de pages qui rassemble huit nouvelles : certaines font une dizaine de pages, d'autres à peine une et demie... Leur point commun est de toutes rappeler Noël, de manière explicite ou non. Mettant en scène des humains ou des animaux, on imagine ces histoires racontées au coin du feu des longs hivers scandinaves : il neige dehors et l'on attend la veillée de Noël. Ça sent bon la cannelle, le riz au lait et le vin chaud, comme un vrai réveillon suédois. L'ambiance des fêtes de fin d'année et les grands espaces de Scandinavie embaument ce petit recueil.
    Je l'ai lu rapidement mais malgré tout apprécié, comme un petit moment suspendu. J'ai lu ce recueil le jour même de Noël et le lendemain, avec un bon thé à la cerise et aux épices à portée de main et j'ai vraiment été transportée dans l'ambiance des ces Noëls d'autrefois, pas si différents des nôtres au final, même s'ils étaient célébrés autrement : la même magie et le même émerveillement subsistent. Ce que j'aime aussi, avec les lectures de Noël, c'est qu'elles permettent de retomber en enfance, de retrouver la saveur des Noëls quand on était petit et que l'on perd un peu quand l'on est adultes : l'attente, l'excitation, les papiers que l'on déchire, les cadeaux que l'on découvre, toute cette ambiance qui fait de Noël si particulier et si agréable dans la vie d'un enfant. Ces Noëls dont on gardera toujours le goût sur la langue, comme une madeleine de Proust et qui ne demandent qu'à se manifester de nouveau.
    Avant de lire ce recueil, j'ai lu des avis assez mitigés, notamment concernant la religiosité de certaines nouvelles ou encore, les morales surprenantes pour nous, lecteurs du XXIème siècle. Effectivement, certaines nouvelles sont mâtinées de religion chrétienne, assez consubstantielle à l'époque aux fêtes de Noël, puisque c'est la naissance du Christ que l'on célèbre à cette époque de l'année. Il ne faut pas oublier à quelle époque écrit Selma Lagerlöf et apprécier, je pense, Le Livre de Noël, comme un témoignage de temps passés et non pas tout à prendre pour argent comptant, du moins, ce n'est pas ainsi que je l'ai abordé pour ma part. Pour moi en effet, au-delà de récits de Noël parfois fortement teintés de christianisme, j'ai aussi lu le récit de traditions, un peu perdues parfois mais qui continuent de vivre au travers de ces histoires, de ces textes courts que l'on se plait à lire ou à relire et parfois à raconter, peut-être plus au coin du feu en attendant la messe de minuit mais malgré tout avec toujours la même ferveur et le même sourire au coin des lèvres. Si Noël est le moment propice, pour certains, de mettre à exécution des valeurs chrétiennes, on peut dire aussi que c'est le bon moment de mettre à exécution des valeurs tout simplement humaines, notamment de bonté, de partage et d'espoir, et qui transcendent la religion.
    Le Livre de Noël est une lecture courte mais dont j'ai apprécié chaque page, chaque nouvelle : oui, c'était vraiment une petite lecture agréable et parfaitement de saison, aussi sucrée qu'une tranche de pain d'épices.

    En Bref :

    Les + : des nouvelles variées, mais réunies par le merveilleux des Noëls d'antan, qui nous offrent une parenthèse enchantée et agréable.
    Les - :
    Aucun. Ce petit recueil a parfaitement satisfait mes attentes. Je voulais une vraie lecture de Noël, je l'ai eue.

     

    Les soeurs Brontë : la Force d'Exister ; Laura El Makki

    Thème de décembre, « Voyage en Laponie », 12/12

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Janvier à 17:15

    Il me tarde de lire un jour ce recueil ! Il est dans ma PAL spécial Noël mais pas dans mes priorités... Ravie de découvrir que l'autrice est la première femme à avoir remporté le Nobel de littérature, je l'ignorais ! J'ai pourtant bien glissé son livre dans ma PAL. Hâte de découvrir sa plume !

      • Mardi 5 Janvier à 19:32

        Le livre de Noël ne faisait pas partie non plus de mes priorités, c'est pour ça que je le lis un peu après tout le monde. En tout cas, je n'ai pas regretté, c'est une petite parenthèse enchantée dans le monde de Noël et comme j'associe beaucoup la Scandinavie et ses paysages enneigés à Noël, c'était parfait.

        Je sais que des lecteurs ont été gênés par la grande religiosité de ce recueil mais il ne faut pas oublier l'époque à laquelle Selma Lagerlöf écrit : nous sommes au début du XXème siècle et à ce moment-là, les traditions de Noël sont encore très empreintes de christianisme. Donc ça ne m'a pas choquée et j'ai même par exemple trouvé le conte sur le rouge-gorge plutôt joli. J'espère que cela ne te freinera pas et que tu aimeras ce recueil quand tu le liras... smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :