• Les Mystères de Druon de Brévaux, tome 2, Lacrimae ; Andrea H. Japp

    « Chaque instant de notre vie recèle une leçon pour qui sait la voir et l'entendre. »

    Les Mystères de Druon de Brévaux, tome 2, Lacrimae ; Andrea H. Japp

    Publié en 2012

    Editions J'ai Lu

    475 pages

    Deuxième tome de la saga Les Mystères de Druon de Brévaux 

    Résumé :

     Début du XIVe siècle, Héluise Fauvel, travestie en jeune homme, court le pays sous le nom de Druon de Brévaux en qualité de médecin itinérant. Elle enquête sur la mort de son père, Jehan Faubel, torturé par l'Inquisition. Druon découvre une énigmatique lutte de pouvoir entre le Vatican et le roi de France qui cherchent à dissimuler le mystère de la pierre rouge. Comment Igraine, terrifiante mage, a-t-elle appris son existence ? Alors qu'à Thiron, un mercier est sauvagement poignardé et un jeune moine découvert mort en forêt, tous deux la main tranchée. L'arrogant seigneur abbé refuse que la justice séculière enquête. Qui protège-t-il ? Et comment faire cesser les assassinats qui se succèdent ? 

    Ma Note : ★★★★★★★★★★

    Mon Avis :

    Quelques mois après avoir résolu la mystérieuse affaire dans le village de Saint-Ouen-en-Pail, terrorisé par les méfaits d'une bête mystérieuse et malfaisante, le mire itinérant Druon de Brévaux, flanqué de son jeune compagnon Huguelin, se retrouve confronté de nouveau à des meurtres commis dans le petit bourg de Tiron. C'est d'abord un mercier puis un moine de la puissante abbaye du village qui sont sauvagement assassinés : leurs corps sont retrouvés avec un poing tranché, punition en général réservée aux voleurs. Puis suivent d'autres meurtres...Druon va vite comprendre, notamment grâce à la présence de l'inquiétante mage Igraine, déjà rencontrée dans Aesculapius, que ces meurtres ne sont peut-être pas sans rapport avec cette étrange pierre rouge dont on lui parle depuis longtemps et qui semblerait lié à la disparition de son père, Jehan Fauvel...pour venger celui-ci, Druon va donc devoir découvrir ce qui se cache sous cette pierre, convoitée par les grands de ce monde, papauté et royaume de France, entre autres.
    Voilà comment nous pourrions résumer, en quelques mots, le contenu du second tome des Mystères de Druon de Brévaux, qui porte le joli -et limpide- titre de Lacrimae. Ce que j'aime, avec les bouquins d'Andrea H. Japp qui est décidément l'une des maîtresses du polar médiéval, c'est la continuité que l'on retrouve entre toutes ses sagas. Ainsi, elles se passent toutes, à quelques mois près, dans la même région, le Perche et nous croisons donc des personnages qui finissent par nous devenir très familiers comme Guillaume de Nogaret, par exemple, le roué mais très puissant conseiller du roi Philippe le Bel, jusqu'à sa mort en 1313. Druon va faire également la connaissance du bailli de Nogent-le-Rotrou, Louis d'Avre, déjà rencontré dans Les Enquêtes de M. de Mortagne, bourreau.
    Hormis cela, les enquêtes nouées, entremêlées étroitement, compliquées à souhait mais ô combien passionnantes participent bien sûr de l'intérêt du lecteur pour ses livres. Andrea H. Japp a le don pour nous brosser des personnages si fins et si ciselés qu'on les croirait presque vivants, mais aussi pour les intégrer à des intrigues policières haletantes, pleine de suspense et qui ont donc un potentiel énorme. On est rapidement captivé, même si les premières lectures de Japp peuvent parfois être déroutantes. J'avais vraiment beaucoup aimé La Dame sans Terre mais je me souviens avoir été très surprise par l'intrigue, policière et très ésotérique par certains côtés -ésotérisme que l'on retrouve d'ailleurs, en filigrane dans Les Mystères de Druon de Brévaux-, mais une fois que l'on s'est accoutumé à l'univers de l'auteure, c'est parti ! ! C'est cela aussi que j'aime chez elle : cette identité, cet univers si marqués, très personnalisés.
    Si ce deuxième tome des aventures de Druon, mire itinérant, fille travestie en garçon, est peut-être mené un peu moins tambour battant qu'Aesculapius, il n'en reste pas moins un roman historique et policier habilement écrit, appuyé sur des recherches solides et un contexte historique fascinant : nous sommes au début du XIVème siècle, sous le règne implacable du roi de fer, Philippe IV, dans un contexte européen relativement tendu. La France est en lutte avec la papauté depuis plusieurs années et même si l'élection du Français Clément V au trône de saint Pierre, a un peu calmé la fureur du roi Philippe, les tergiversations du nouveau souverain pontife quant au futur de l'Ordre du Temple -qui sera éradiqué quelques mois plus tard, en octobre 1307-, usent quelque peu la patience du roi. En parallèle, on suit les menées quelques peu secrètes, imaginaires mais très plausibles, finalement, du légiste Guillaume de Nogaret, devenu l'un des conseillers les plus écoutés de Philippe le Bel.
    Le personnage de Druon apporte également beaucoup à la saga dont il est le héros. Je me suis tout de suite attachée à cette jeune femme déterminée, toute jeune mais à l'intelligence exceptionnelle, mire excellent, à l'instar de son père qui lui appris son art depuis son plus jeune âge -art que l'on pratiquait fort mal à l'époque, à l'exception de quelques mires et médecins remarquables comme Jehan Fauvel-, en cachette, les filles ne pouvant alors se destiner à une carrière scientifique. Forte, bien que portant en elle de profondes blessures, elle se révèle être un aussi bon médecin qu'un fin limier, capable de démêler toutes les intrigues qui se présentent à elle.
    Un deuxième tome vraiment bien fait, dans lequel l'intrigue autour de cette fameuse pierre rouge se fait plus présente que dans le premier et donne très très envie de connaître enfin le fin mot de l'histoire ! !

    En Bref :

    Les + : une intrigue fine et ciselée, teintée d'ésotérisme et de magie, le personnage de Druon.
    Les - :
    la fin qui survient très rapidement et surprend un peu le lecteur.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Avril 2015 à 04:41

    Un jour j'ai trouvé Lacrimae dans une foire aux livres, j'espérais le lire rapidement mais ... c'est un tome 2 ! Je l'ai oublié dans un coin de ma Pal mais ton avis me donne envie d'acheter le tome 1 vite, vite ;) Les récits un peu ésotériques ont ceci de prenant qu'ils nous poussent à imaginer un univers teinté de magie. J'adore

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :