• Lizzie Martin, tome 4, Un Flair Infaillible pour le Crime ; Ann Granger

    « Les rouages de la loi tournent parfois lentement mais ils tournent avec efficacité. »

    Lizzie Martin, tome 4, Un Flair Infaillible pour le Crime ; Ann Granger

     

    Publié en 2012 en Angleterre ; en 2015 en France (pour la présente édition)

    Titre original : A Particular Eye of Villainy

    Editions 10/18 (collection Grands Détectives)

    383 pages

    Quatrième tome de la saga Lizzie Martin

    Résumé :

    Lorsque Mr Thomas Tapley est retrouvé battu à mort dans son salon, son voisin, l'inspecteur Benjamin Ross de Scotland Yard, est immédiatement convoqué sur la scène du crime. La victime revenait tout juste de l'étranger et sa vie demeure très opaque. Quand se présente son cousin, conseiller de la Reine, la vérité au sujet de son passé tragique remonte doucement à la surface. Quant à Lizzie Martin, l'épouse de l'inspecteur, elle est convaincue d'avoir vu quelqu'un suivre Thomas Tapley le jour du meurtre. Alors que la liste des suspects s'allonge, Ben et Lizzie doivent trouver lequel d'entre eux pourrait tirer le plus grand bénéfice de sa mort. 

    Ma Note : ★★★★★★★★★★

    Mon Avis :

    Décidément, la vie n'est pas de tout repos pour Lizzie Martin et son époux Ben Ross, inspecteur à Scotland Yard ! ! Après avoir résolu l'énigme autour de la mort de la belle épouse d'un galeriste londonien dans le troisième volume, nous retrouvons nos fins limiers de l'ère victorienne pour une enquête qui s'annonce très particulière, car la personne qui vient d'être assassinée n'est autre que le voisin du jeune couple, Thomas Tapley, homme d'une soixantaine d'années, sans histoires et, de surcroît, locataire d'une veuve quakeresse au-dessus de tous soupçons. Très vite, il s'avère que Thomas Tapley n'a pas été volé et que son assassinat a donc des racines plus profondes qu'un simple larcin...Et les choses ne vont pas manquer de se corser à l'apparition de Jonathan Tapley, cousin de la victime, avocat et conseiller de la reine. A mesure que l'enquête avance, Lizzie et Ben vont alors se rendre compte que leur irréprochable et discret voisin avait peut-être un passé bien plus trouble qu'ils n'auraient pu l'imaginer...
    Encore une fois, cette enquête de Lizzie Martin et Ben Ross est savoureuse à souhait ! ! Non seulement l'ambiance victorienne est encore une fois juste et bien dosée, mais les enquêtes d'Ann Granger sont toujours hautes en couleur et captivante ! Tout un tas de personnages s'y croisent et on retrouve avec plaisir ceux que l'on côtoie maintenant depuis longtemps, à commencer par notre binôme, j'ai nommé Lizzie et son époux, l'inspecteur Ross. Si la jeune femme, dans le premier tome, m'avait un peu tapé sur les nerfs, je dois dire que j'ai vraiment changé d'opinion à son sujet depuis quelques temps. Lizzie est toujours aussi directe et ne mâche toujours pas ses mots mais est bien plus attachante qu'auparavant, peut-être parce que je me suis enfin habituée à son caractère très affirmé et qui peut dérouter au premier abord !
    On dirait presque que je vous parle ici d'une amie, vous ne trouvez pas ? Eh bien c'est un peu ça, effectivement ! Les personnages d'Ann Granger sont tellement ciselés qu'ils prennent littéralement vie entre les pages du roman. Bref, ils ont beaucoup de relief et permettent donc au lecteur, peut-être pas de s'identifier à eux car ils ont des caractères et des psychologies bien à eux, mais du moins à sentir naître avec eux une certaine complicité. Lizzie Martin est finalement une jeune femme perspicace, un peu brusque et directe parfois mais bourrée d'humour et d'à-propos tandis que Ben Ross, lui, incarne en quelque sorte le gendre idéal. C'est en tous cas l'un des mes personnages masculins préférés de la littérature et si je devais en dresser une liste, je pense que je pourrais le placer sans hésiter dans mon top 5 !
    Quant à l'intrigue, eh bien elle est tout simplement palpitante ! Ann Granger parvient à capter l'attention de son lectorat sans forcément truffer ses intrigues de rebondissements ! Elles restent pourtant très dynamiques et interpellent dès le départ. Il y'a une ambiance, cette atmosphère très anglaise qui rappelle Agatha Christie ou Sherlock Holmes -même si ce n'est pas tout à fait la même période- qui y est pour beaucoup, il faut bien le dire. Mais les intrigues sont intéressantes aussi dans la mesure où elles alternent habilement entre les points de vues de Lizzie et de Ben, ce qui leur donne ainsi un surcroît de dynamisme et de palpitant. Au contraire de Jean-François Parot qui, dans ses fameuses Enquêtes de Nicolas Le Floch prend plaisir à nous embrouiller pour finalement faire la lumière dans les dernières pages du roman, Ann Granger nous offre des enquêtes peut-être moins compliquées à suivre mais qui n'en ont pas moins de teneur pour autant.
    Le style est lui aussi toujours plaisant, mélange d'un genre littéraire bien maîtrisé et de cet humour anglais dont la réputation n'est plus à faire. Le travail de traduction est aussi plutôt pas mal car il a réussi, je pense, à capter la véritable essence de l'univers de l'auteure et son style ce qui est très important. Quant au contexte historique, j'en parlais plus haut et il n'y a rien à dire. Ann Granger a choisi de situer ses intrigues à une époque précise de l'Histoire anglaise : nous sommes au milieu du XIXème siècle, sous le règne de la reine Victoria, qui a laissé son nom à la période. C'est l'époque de l'industrialisation galopante du pays, qui se couvre d'usines et entraîne dans son sillage, chose paradoxale, autant de riches que de pauvres. Londres est alors une grande ville en pleine expansion, en effervescence, qui abrite une foule bigarrée : les policiers côtoient les bourgeois sans histoires qui eux-mêmes arpentent les mêmes trottoirs que les prostituées des quartiers populaires, les dockers des bords de la Tamise ou la classe ouvrière, dont la paupérisation est proportionnelle à l'expansion exceptionnelle des industries, mines et autres usines. C'est un portrait sans concession que nous dresse Ann Granger, un peu à la manière des grands auteurs du XIXème siècle, comme Dickens, Zola ou Gaskell, qui surent si bien peindre, avec objectivité mais non sans violence une époque bien particulière de notre Histoire commune.
    Dans Lizzie Martin, on retrouve aussi ce petit truc, cette petite chose qui fait que le XIXème siècle reste une période aussi intéressante. On est loin des fastes de l'époque moderne et des grandes épopées médiévales ou antiques mais le XIXème siècle reste une époque charnière, proche de nous tout en restant lointaine, un véritable lien entre l'époque contemporaine immédiate et l'époque moderne, avec tous les bouleversements, changements et révolutions -en tous genres- qu'il entraîna.
    Bref, pour ça aussi les enquêtes de Lizzie Martin sont attrayantes. Si je peux vous donner un conseil, c'est de découvrir cette saga : même si vous n'êtes pas trop romans policiers mais que vous aimez l'historique, par exemple, je suis sûre que ces romans peuvent vous plaire et vous captiver totalement ! Personnellement, j'attends avec impatience le cinquième volume ! ! 

    En Bref :

    Les + : une enquête toujours aussi ciselée, un contexte historique intéressant, des personnages de plus en plus attachants.
    Les - :
    Aucun !
     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Juin 2016 à 20:21

    il faut que je retrouve tes billets sur les premiers tomes car j'ai loupé cette série ! what ? je note avidement :)

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 20:34

        Note, note. Et soigneusement, hein, Nath ? sarcastic Franchement tu ne seras pas déçue, j'en suis sûre ! ! 

    2
    Dimanche 26 Juin 2016 à 20:30

    Il me tarde de retrouver Ben et Lizzie dans ce 4ème tome ! J'ai lu le troisième il y a peu !

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 20:34

        Et moi c'est le tome 5 que j'attends avec impatience ! 

        Un Flair Infaillible va te plaire, j'en suis sûre ! yes

    3
    Dimanche 26 Juin 2016 à 22:20
    Ça a l'air sympa comme saga !
      • Dimanche 26 Juin 2016 à 22:43

        Oh oui, je te confirme, ça l'est ! ! happy Je ne connais pas tes goûts mais si tu aimes les romans policiers e le XIXème siècle, jettes-toi sur cette saga, tu ne le regretteras pas ! 

        Personnellement, j'adore la trame policière...je n'en lisais pas du tout avant et maintenant que je me suis lancée dedans, j'adore ! ! cool Et je retrouve aussi dans ces romans complètement contemporains l'ambiance si particulière des classiques du XIXème qu j'ai tant aimés ! 

        Franchement lance-toi ! Et n'hésite pas à revenir par ici me donner ton avis si jamais tu te lances dans les Lizzie Martin ! winktongue

    4
    Mercredi 6 Juillet 2016 à 22:09

    J'ai le troisième qui a rejoint ma PAL ! Bizarrement je n'ai pas de coup de coeur avec cette série...mais je me sens obligée de continuer parce qu'il y a un petit quelque chose..

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 12:19

        Pas de coup de coeur pour moi non plus mais je suis exactement comme toi. Malgré tout, j'ai envie de continuer, parce que je ne suis jamais déçue. wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :