• Quel Pétrin ! : Faute de Blé, la Boulangère a des Idées ; Céline Barré

    « La vie est ainsi faite qu'on ne désire rien d'autre que ce que l'on n'a pas et méprise ce que l'on a, jusqu'à ce que l'on ne l'ait plus. »

    Quel Pétrin ! : Faute de Blé, la Boulangère a des Idées ; Céline Barré

    Publié en 2015

    Editions Createspace (auto-édition)

    182 pages

    Résumé :

    Jocelyne, boulangère quarantenaire, s'ennuie ferme dans sa ville du Cotentin. À la faveur d'une décision politique saugrenue, elle va reprendre en mains le cours de son existence ainsi que celui de sa commune peuplée d'administrés au caractère bien trempé.

    Comment va-t-elle faire pour lutter contre la toute puissance du président de France ? 

    Son fidèle époux va-t-il résister aux assauts de leur nouvelle vendeuse : sexy en diable, bonne à pas grand chose mais prête à tout ? 

    Jocelyne va, au fil de ses mésaventures, se révéler à elle-même ainsi qu'aux autres. 

     


    Dans ce pétrin, vous trouverez des personnages hauts en couleur : des aristos, des gens « normaux », quelques hurluberlus, un réalisateur de films pornos, un curé pas très catholique, un président omnipotent.
    Afin que la pâte lève bien, l'auteure a ajouté une pincée d'adultère, du suspense finement tranché, une bonne dose de solidarité mais aussi quelques zestes de lâcheté. Le tout nappé d'humour et de fantaisie.

    Ma Note : ★★★★★★★★★ 

    Mon Avis :

    Bienvenue à Tresville-sur-mer, grosse commune du Cotentin, pas vraiment une ville, mais pas non plus un village. Disons, un gros bourg, avec sa mairie, son église, sa mer, ses commerces et ses habitants, tous plus pittoresques les uns que les autres ( « Ses habitants se posaient en modèles du genre humain : simples en apparence, mais redoutablement complexes plus on s'en approchait. » )
    Mais voilà qu'en cet hiver qui s'installe doucement, une nouvelle fait l'effet d'un coup de tonnerre dans le quotidien des Trevillois : le président de France les a dans le collimateur et plus précisément la boulangerie, le magasin de bricolage et la vieille demeure des aristos locaux qui tombe en ruine -comme leur porte-monnaie- et donnent donc une mauvaise image de la commune. La sentence est simple : ou les incriminés font un effort pour se montrer à la hauteur des exigences du pouvoir central ou bien Tresville sera purement et simplement rayée de la carte et se verra fusionner avec la cité voisine, mieux lotie mais surtout, adversaire irréductible !
    Alors entre un maire un peu sénile plus intéressé par sa confrérie et son musée improbable, un directeur de magasin obnubilé par les courses hippiques et des habitants un peu largués, il ne reste plus que la boulangère, Jocelyne, quarantenaire mais encore bien dynamique et fourmillant d'idées, pour sauver la commune. Alors, la commerçante parviendra-t-elle à empêcher la fusion et que Tresville ne soit pas purement et simplement rayée de la carte ?
    Pour le savoir, jetez-vous sur Quel Pétrin ! : Faute de blé, la boulangère a des idées, roman de Céline Barré qui fait un bien fou au moral ! J'ai ri et me suis assurément vidé la tête avec ce petit roman tout en légèreté qui m'a rappelé Legardinier ou Virginie Grimaldi, avec cependant, peut-être un peu plus de causticité et un message subliminal à lire entre les lignes mais qui est relativement intelligible et égratigne notre société et ses travers, sans concession mais toujours avec le sourire et avec une certaine bonhomie.
    Déjà, vous l'aurez compris, si le roman se passe en France, c'est un pouvoir bien plus autocratique que démocratique qui la gouverne alors, un pouvoir attentif aux moindres dépenses publiques et surtout à ce qu'elles soient utilisées à bon escient. On comprend alors que le grand n'importe quoi de Tresville-sur-mer ait du souci à se faire !
    Cette commune elle aussi s'avère fictive mais est un bon avatar de tous ces petits bourgs de province qui déclinent depuis des années mais que des habitants dévoués et inventifs se battent pour faire vivre.
    Le point fort de ce roman, c'est aussi ses nombreux personnages, tout un panel de portraits humains dont le trait est un peu forcé, ce qui pousse à sourire mais qui nous fait aussi nous interroger : sommes-nous un peu tous comme cela, sans nous en rendre compte ? Sûrement, à différentes échelles... et entre la bimbo, les aristos ruinés et aux principes étriqués, le maire un peu alternatif, la boulangère aussi souriante qu'une porte de prison, on retrouve là une bonne dose d'égoïsme, d'égocentrisme, de jalousie, de vanité, de bêtise, de racisme, de jugements hâtifs aussi parfois voire des idées carrément préconçues et j'en passe mais c'est ça aussi qui est drôle, parce que personne ne peut se vanter d'avoir toujours été totalement irréprochable dans sa conduite ou dans ses relations sociales ! ( « L'humain, mouton par nature, adore se conformer à une directive, suivre un objectif inventé pour lui, courber l'échine sous les ordres et les contre-ordres. Seuls quelques réfractaires se détachent parfois du lot, mais ils sont rares et souvent regardés en coin. » ) C'est un panel humain, quoi, un petit échantillon où l'on trouve autant de bon à garder que de bon à jeter ! Comme dans la vie, en fait... 
    Quant à certains passages, ils sont truculents et potaches à souhait : les considérations du fils des aristos, Théodore et Marie-Cécile, et de son ami producteur de cinéma, sur des films pornos de série B, sont juste à mourir de rire et à rapprocher de certains dialogues de Demain, j'arrête ! de Gilles Legardinier !
    Vous l'aurez compris, Quel Pétrin! est un roman tout en légèreté et plein d'humour, qui fait un bien fou au moral sans pour autant être superficiel pour autant ! C'est ce que j'aime dans ce genre de romans, l'humour contrebalancé par une certaine dose de gravité bien dosée et qui apporte une certaine teneur au roman sans le dénaturer pour autant. Le portrait est sans concession mais bienveillant, à commencer par celui de Jocelyne, le personnage principal, ni complètement attachante ni antipathique. Il y'a chez elle une certaine amertume, une certaine sévérité qui est peu à peu expliquée : Jocelyne, à quarante ans et des poussières, a dû renoncer à des rêves, a travaillé toute sa vie et s'est investie, en compagnie de son mari, dans leur fond de commerce et arrive à un âge où on prend du recul et où l'on constate si sa vie a été fructueuse ou pas et Jocelyne se rend compte qu'elle a parfois fait des mauvais choix et est passée à côté de quelque chose. C'est l'âge des regrets ou des remords, l'âge du bilan en quelque sorte et, dans son combat pour sauver la commune où elle est établie depuis longtemps, Jocelyne va trouver un nouveau sens à sa vie et se révéler être une meneuse d'hommes.
    Je ne suis pas très contemporaine à la base mais j'avoue avoir passé un bon moment et avoir bien ri avec cette lecture qui s'est avérée être une belle surprise ! Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en démarrant cette lecture et, assurément, je n'y ai pas trouvé ce que je pensais mais le résultat fut certainement bien meilleur que ce que j'imaginais. Un petit d'humour de temps en temps ça fait pas de mal et quand, en plus, à cela, s'ajoute aussi une certaine satyre sociale et un pastiche de notre quotidien, tout cela amené avec finesse, ça ne peut qu'être drôle et nous faire nous sentir concernés. Une petit piqûre de rappel, en quelque sorte et, en même temps, un petit bouquin assez léger qui nous fait voir que tout peut toujours être pire. 

    En Bref : 

    Les + : un style tout en finesse, une histoire qui dénonce tout en faisant rire : cela nous donne un mélange parfait de réalisme et d'humour et ce petit roman s'avère sympa, léger, mais sans être superficiel. 
    Les - : Aucun. J'ai passé un très bon moment. 

    Quel Pétrin ! : Faute de Blé, la Boulangère a des Idées ; Céline Barré

     Bingo littéraire du printemps


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Barré Céline
    Vendredi 9 Juin à 11:35

    Oh merci ! Votre chronique me touche et m'enchante. Je suis ravie, ravie, ravie, vous avez parfaitement cerné mes intentions et semblez partager le même humour teinté de dérision que moi. 

    Si vous voulez chroniquer la suite des aventures de Jocelyne dans "Péril au Fournil" ou bien les mésaventures de Théodore dans "Le vieux qui voulait tuer le Président", faites-moi signe, je serais ravie de vous envoyer un exemplaire. 

    Bien à vous. 

      • Vendredi 9 Juin à 22:24

        Et pour nous, blogueurs, c'est toujours un plaisir que de recevoir un commentaire de l'auteur ! ^^ J'ai été surprise mais ravie de voir votre commentaire, qui m'a donné le sourire pour la journée ! 

        Les compliments que j'adresse à votre roman sont tout à fait mérités ! J'ai passé un très bon moment et j'ai beaucoup ri ! ! Je sortais de la lecture d'un roman policier historique et voir autre chose m'a fait beaucoup de bien ! Je serai ravie de poursuivre ma découverte des aventures et autres péripéties de Jocelyne et ses amis ! ! Quel Pétrin! a vraiment été une très bonne surprise ! Et pour moi qui ne suis pourtant pas fan de contemporaine à la base, je dois dire que votre style et votre humour ont bien marché sur moi ! wink2 Nul doute que les Tresvillois sauront séduire d'autres lecteurs : c'est en tous cas ce que je vous souhaite !! cool

    2
    Mardi 13 Juin à 10:32
    Cellardoor

    A la base, ça ne m'aurait pas trop tenté (parce que pas forcément mon genre de lectures)... mais pourquoi pas ? Par contre je suis pas très fan de Legardinier ou Virginie Grimaldi donc je ne sais pas si ça pourrait me plaire... huumm Les personnages ont pourtant l'air de valoir le coup ! :D

      • Lundi 10 Juillet à 12:48

        Je pense pouvoir te conseiller de te lancer... si ça te tente toujours, bien entendu. ^^ Ne te laisse pas effrayer par le fait que tu n'es pas très fan de Legardinier ou Grimaldi. Leurs romans, ainsi que ceux de Céline Barré sont légers, drôles et font passer un bon moment mais ils ont tous une manière bien particulière et personnelle de raconter leurs histoires. sarcastic 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :