• Séléné ; Barbara Wood

    « L'amour est la plus belle chose au monde. Il détient le plus grand des pouvoirs, il peut faire des miracles. De l'amour naît la vie. Et l'amour guérit les blessures, insuffle du courage et de l'espoir. »

    Séléné ; Barbara Wood

     

    Publié en 1987 aux Etats-Unis ; en 2014 en France (pour la présente édition)

    Titre original : Soul Flame

    Editions Pocket

    480 pages 

    Résumé : 

    Séléné a seize ans lorsque sa mère, guérisseuse de renom, l'arrache à sa ville, Antioche, et surtout à l'homme qu'elle aime. Les deux femmes se lancent sur les routes peu sûres de l'empire de Claude. En plein désert, Méra révèle à sa fille le mystère de sa naissance et meurt. La quête commence alors. 
    Babylone, la Perse, Alexandrie, Rome, les lieux mythiques de l'Antiquité : telles sont les étapes du formidable périple qui va conduire Séléné vers sa destinée. 

    Ma Note : ★★★★★★★★★ 

    Mon Avis :

    En septembre dernier je découvrais avec surprise Barbara Wood que je ne connaissais pas du tout jusqu'ici. Je l'avais déjà croisée ici ou là mais sans me décider à la lire. Je ne sais pas pourquoi je m'étais mis dans l'idée qu'elle écrivait de la romance et, j'avoue, cela me tentait moyen ! Attention, je n'ai rien contre la romance en soi mais ce n'est pas le genre que je préfère. Puis j'ai découvert Inavouable Héritage, un roman qui m'a rappelé Kate Morton, Katherine Webb ou encore Rosie Thomas et j'ai été agréablement surprise par la manière dont l'auteure a emmené son intrigue. J'ai beaucoup aimé ce roman et j'ai eu envie alors de découvrir les autres romans de Barbara Wood, d'autant plus qu'elle a l'air d'avoir un univers assez particulier et personnel.
    Mon second choix s'est donc porté sur Séléné. Pourquoi sur celui-là et pas un autre, je n'en sais rien mais le résumé m'a énormément plu, oui oui, à moi qui proclame partout que l'Antiquité est ma bête noire ! Quelque part, c'est un peu vrai mais en même temps, j'aime bien les romans qui se passent à cette époque - là, allez savoir pourquoi...
    Et j'avoue que Séléné m'a tentée énormément, il fait partie de ces romans qu'on peut ajouter à n'importe quel moment à sa PAL et qu'on a toujours envie de lire six mois ou même un an après, avec le même enthousiasme que lorsqu'on l'a eu la première fois entre les mains ! Il y'avait quelque chose en ce roman qui m'attirait irrésistiblement. L'histoire de cette jeune fille, qui, l'année de ses seize ans apprend de celle qui l'a élevée comme sa vraie mère, le secret de sa naissance et doit alors mener une quête qui dissipera alors tous les mystères de ses origines.
    Dans le Moyen-Orient antique, entre Antioche, Palmyre, Babylone, la Perse et jusqu'à Rome, Séléné va grandir, connaître bien des aventures, faire des rencontres qui bouleverseront sa vie et découvrir enfin qui elle est vraiment.
    J'aime les romans qui mêlent aventures sur fond historique, mystères et quête du héros ou de l'héroïne entre rebondissements, espoirs et coups durs. Peut-être sont-ils un peu stéréotypés ces romans, tous conçus sur le même moule, mais personnellement ça ne me gêne pas. Surtout que Séléné reste un roman intéressant, bien maîtrisé et abouti. Décidément, j'aime l'univers de Barbara Wood et, quand j'ai démarré Séléné, j'ai vraiment eu du mal à le lâcher !
    L'auteure déroule le fil de l'intrigue sans jamais trop nous donner de pistes et d'informations ce qui, évidemment, instaure une certaine curiosité... Et, comme chacun sait, le lecteur est un petit animal curieux et rien ne l'intéresse plus que les mystères, les secrets et les intrigues. Et, dans Séléné, on est servi !
    J'ai aussi beaucoup aimé tout l'exotisme que recèle le roman et qui nous fait vraiment voyager. A l'époque choisie par l'auteure -on est en 30 apr. J-C, une rapide information nous permet de nous situer dans le temps sans que cela soit clairement dit-, le Moyen-Orient est fortement romanisé et fait même partie intégrante de l'Empire. Mais c'est une mosaïque de peuples, avec ses coutumes, sa religion, sa langue.
    J'ai été dépaysée, j'ai voyagé dans le sillage de Séléné et j'ai découvert les paysages grandioses de la Syrie romaine, de Babylone, de la Perse, de l'Arménie...
    Dans ce roman, j'ai retrouvé diverses ambiances qui m'ont rappelé des lectures plus moins récentes : les harems orientaux écrasés de langueur et de chaleur m'ont évoqué La Sultane Andalouse de Muriel Romana ; le séjour de Séléné à la cour de la reine Lasha, le fameux roman de Laurent Gaudé, La mort du roi Tsongor pour son côté très onirique et imaginaire, bien que Séléné ne soit pas un roman fantastique ni même un conte ; enfin, j'ai rapproché la quête et le voyage de notre jeune héroïne de ceux des personnages de La Quête, le roman de Robert Lyndon, même si les époques sont différentes. Parfois, c'est aussi les romans sur Zénobie, par A.B Daniel qui me sont revenus à l'esprit, même si la fameuse reine de Palmyre a vécu bien après Séléné !
    Le roman est mené tambour battant et, il faut bien l'avouer, les lieux et l'époque choisie par l'auteure interpellent dès la lecture du résumé parce qu'ils sont plutôt inhabituels. J'ai vraiment aimé cette plongée dans un monde tellement exotique qu'il en devient presque onirique, presque fantastique ! Peut-être d'ailleurs Barbara Wood ne s'est - elle pas basée que sur des faits tangibles, peut-être a-t-elle laisse vagabonder son imagination mais l'intrigue reste cohérente et crédible et c'est primordial.
    J'ai parfois eu la sensation fugace que certains éléments du récit étaient un peu anachroniques mais n'ayant pas une connaissance très étendue de l'Antiquité, encore plus de l'Antiquité moyen-orientale, je ne suis pas en mesure de dire si mes doutes sont fondés ou pas. Mais j'ai été surprise par exemple qu'il soit question du Coran à une époque où la religion musulmane n'existe pas encore, par exemple. J'ai été surprise aussi par l'utilisation du terme de monastère qui évoque aussitôt l'époque chrétienne. Y'en avait-il réellement au Ier siècle apr. J-C ? Voilà une question qui mériterait d'être creusée et approfondie.
    Autrement, Séléné est un bon roman historique, efficace et maîtrisé. Le personnage central est très charismatique, on sent chez elle, dès le départ, une différence, une originalité qui la distinguent des autres et qui, on le sent, sont liées au secret de sa naissance. Malgré sa timidité au départ, Séléné est intéressante parce qu'elle n'est jamais effacée, on sent une grande force chez elle, comme chez beaucoup de gens qui apparaissent faibles au premier abord et ne le sont en fait qu'en apparence.
    Ce roman m'a tout de suite accrochée je m'y suis sentie très à l'aise. Il a réussi à me capter et mon attention n'est jamais retombée. Chaque ville, chaque région où Séléné s'arrête est bien décrite, ce sont comme des tableaux qui se succèdent mais aussi les pièces d'un puzzle qui se mettent en place à mesure que l'on avance dans la lecture du roman.
    Le style de l'auteur est agréable et à lire et fluide, que ce soit dans les dialogues comme dans les parties narratives. J'ai ressenti beaucoup de passion et d'exaltation dans ce roman, il nous laisse à peine reprendre haleine et nous emporte vraiment dans une intrigue tourbillonnante et originale : je ne sais pas si, en ouvrant le livre, je m'attendais à ça. Certainement un peu mais pas complètement, assurément. Séléné est un roman historique comme je les aime, enlevés, avec un contexte plutôt bien décrit et qui nous fait voyager. J'ai passé un bon moment et surtout, j'ai tourné les pages sans même m'en rendre compte, même si j'ai regretté parfois que les bornes chronologiques ne soient pas extrêmement détailles. A conseiller en tous cas à tous les amoureux d'Histoire, d'Antiquité et de voyages, dans le temps comme dans des terres inconnues

    En Bref :

    Les + : une intrigue historique et pleine d'aventures, enlevée, maîtrisée et des personnages intéressants. 
    Les - : peut-être quelques termes un peu modernes qui, sans me choquer, m'ont dérangée parce que je ne les vois pas dans un roman historique mais, à part ça, rien de grave. 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Avril à 08:10
    FLaure

    Une époque je ne connais pas beaucoup et qui n'est pas dans mes favorites. Un jour peut-être.

    Bonne journée, FLaure

      • Mardi 17 Avril à 10:18

        Oui, je te comprends, moi non plus l'Antiquité n'est pas une période qui me passionne. En règle générale ! yes Mais en ce qui concerne les romans, j'ai toujours fait de bonnes découvertes : la saga La Reine Oubliée, de Françoise Chandernagor, La Dame du Palatin de Patrick de Carolis. 

        Il n'y a peut-être que la BD Murena qui ne m'a pas vraiment convaincue mais parce que je ne suis pas fan de bande-dessinée à la base ! Pour le reste, en général, sans être attirée par l'Antiquité, je fais toujours de bonnes découvertes et, je me rends compte que je retiens mieux quand l'intrigue est quelque peu romancée, sinon, effectivement, ça me barbe ! erf Donc je comprends totalement ton ressenti mais, en même temps, je ne peux pas te déconseiller Séléné. Ce roman m'a énormément plu, je m'y suis plongée tout de suite, si j'avais pu, je ne l'aurais pas lâché ! J'ai vraiment aimé cette intrigue qui m'a dépaysée et je suis sûre que ce roman peut plaire à beaucoup de lecteurs. 

        Si jamais tu le lis un jour, j'espère que tu aimeras ! ^^

        Merci pour ton passage ici et bonne journée ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 10 Juillet à 08:11

    Je me dis pourquoi pas. Le titre m'intrigue car il suppose de l'originalité. Pour moi, l'originalité viendra de l'Antiquité car cela fait très longtemps que je ne me suis pas laissée tenter par un roman historique sur cette époque. Comme toi, je pensais aussi que l'auteure écrivait de la romance !

      • Mardi 10 Juillet à 11:14

        Oui, j'avais fait un raccourci un peu trop rapide et, je ne sais pas pourquoi, mais j'assimilais un peu Barbara Wood à Barbara Cartland et tout cet univers qui ne me correspond absolument pas. smile Au final, ça n'est pas que de la romance ! Il y'en a mais c'est aussi un peu plus étoffé... Le contexte historique est bien présent et j'ai aimé Séléné pour son originalité. cool Une collègue l'a lu quelques semaines après moi et elle a bien aimé aussi ! wink2 Je te le recommande. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :