• Anne de Green Gables ; Lucy Maud Montgomery

    « Vous savez, dit Anne à Marilla sur le ton de la confidence, j'ai décidé de profiter de ce trajet. Si la vie m'a appris quelque chose;, c'est qu'on peut toujours profiter de tout si l'on est fermement décidé à le faire. »

    Couverture Anne... : La Maison aux pignons verts / Anne : La Maison aux pignons verts / Anne de Green Gables

     

     

         Publié en 1908 au Canada

      En 2020 en France (pour la présente édition)

      Titre original : Anne of Green Gables

      340 pages 

      Premier tome de la série Anne de Green Gables /        Anne : la maison aux Pignons Verts

     

     

     

    Résumé :

    Âme de feu et de rosée, elle ressentait les plaisirs et les peines de la vie avec une intensité décuplée. 

     

    L'important n'est pas ce que le monde nous réserve mais ce qu'on y apporte. 

    LUCY MAUD MONTGOMERY

     

    Ma Note : ★★★★★★★★★★

    Mon Avis :

    Anne Shirley, les Cuthbert, Avonlea, les Pignons verts… c'est un univers familier pour des millions de lecteurs dans le monde, un peu plus lointain pour d’autres (dont je faisais partie jusqu’à récemment) mais évocateur malgré tout. Et avec le succès de la série Anne with an E il y a quelques années, les personnages créés au début du XXème siècle par l'auteure canadienne Lucy Maud Montgomery sont revenus au goût du jour et de nouvelles traductions en français ont été proposées (notamment par la maison d’édition Monsieur Toussaint Louverture qui, en plus de la traduction, proposent également un très bel objet à la finition soignée).
    A-t-on encore besoin de présenter Anne, la petite orpheline de onze ans qui est adoptée par les Cuthbert, un frère et une sœur d’Avonlea (Île-du-Prince-Édouard) ? Contre toute attente, alors sur les Cuthbert cherchent un jeune garçon pour pouvoir les seconder dans les tâches de leur ferme, ils vont s’attacher à cette petite fille qui est loin d’être ordinaire et qu’on leur a attribuée par erreur. Pour Marilla et Matthew, c’est une nouvelle existence qui commence auprès de cette jeune fille qui vient insuffler fraîcheur et gaieté enfantines dans la vieille maison des Pignons verts.
    Pour ma part j'ai découvert l’univers de Lucy Maud Montgomery par un biais détourné : c’était en lisant l’année dernière Le bruissement du papier et des désirs de Sarah McCoy, qui est comme une genèse à Anne de Green Gables finalement, puisque l’auteure y aborde la jeunesse des protagonistes, Matthew et sa sœur Marilla. Elle y développe la raison pour laquelle ils ne se sont pas mariés, par exemple, et leur donne un passé. J’ai eu un gros coup de cœur pour ce roman, qui m’a beaucoup plu et beaucoup émue aussi.
    L’essai est transformé avec ce premier tome de Anne de Green Gables, publié en 1908 mais qui n’a pas pris une ride, au contraire. Et malgré le fait qu’il soit estampillé « lecture jeunesse » ce roman s’adresse en fait aussi bien aux enfants qu’aux adultes. On le lit avec la nostalgie de l’enfance qui nous étreint le cœur et il faut bien dire que le potentiel sympathie de la jeune Anne Shirley est incroyable ! Cette jeune fille vive et à la langue bien pendue, qui ne cesse de s’émerveiller et dotée d’une immense et infatigable joie de vivre, est plus qu’attachante. Elle n’a pas eu une vie facile et, à onze ans, se côtoient en elle deux facettes : une foncièrement mâture et pragmatique, héritée de premières années difficiles et une autre encore pleine des joies simples de l’enfance, qui a le don de s’émerveiller de tout.

    A adversidade pode ser uma benção – Pra que dormir?

    La jeune actrice irlandaise Amybeth McNulty interprète Anne dans la série Anne with an E


    Anne va adopter Marilla et Matthew tout autant qu’eux-mêmes vont l’adopter et lui offrir un foyer stable et tout ce dont elle a besoin. Auprès d’eux, Anne découvre une vie simple mais heureuse. Ce roman est authentique et plein de bonté, d’amour et de beauté. On se sent bien à Avonlea dans cette petite communauté où tout le monde se connaît, où personne n’est exempt de défauts mais où les bons côtés de chacun, malgré tout, prennent le pas sur les petits travers.

    Ce roman, bien que très ancré dans son contexte et dans son époque (il y a par exemple beaucoup de références religieuses et morales, qui reflètent la société encore très rigide du début du XXème siècle) est aussi très moderne malgré tout : Lucy Maud Montgomery y parle par exemple sans détour des amours adolescentes, des premiers émois. Anne est aussi dotée d’un caractère bien trempé et est capable d’en remontrer aux garçons. Et quand il s’agit de faire des études pour les filles, même d’aller à l’université, il y a là quand même quelque chose de très très moderne ! Et c’est ça aussi qui m’a plu.
    J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce petit roman, qui m’a enchantée et touchée. Anne m’a plu du début à la fin, pour son imagination débridée, pour ses longs bavardages qui n'en finissent pas ! En somme, Anne de Green Gables montre ce qu’il y a de meilleur en l’humain et des fois, ça fait du bien de lire des romans où tout est lumineux et semble léger. Ça peut sembler naïf mais non, il y a malgré tout une vraie histoire et un propos cohérent dans ce livre, qui n’est pas juste la bête histoire d'une petite fille qui se raconte des histoires.
    Une bouffée d’enfance, de bienveillance et de poésie bienvenue et qui nous fera souvenir de l’enfant qu’on a nous-même été. Je crois qu’il y a une petite Anne Shirley qui sommeille en nous tous et ça fait du bien parfois de se retrouver avec ce genre de livres entre les mains

    En Bref :

    Les + : un joli roman, bienveillant et positif sans être naïf, avec une héroïne attachante qu'on se plaît à suivre dès les premières pages. 
    Les - : une ou deux coquilles mais au regard des qualités du livre, ce n'est vraiment rien de grave. 


    Anne de Green Gables ; Lucy Maud Montgomery

     

       Mémoires de la baronne d'Oberkirch sur la cour de Louis XVI et la société française avant 1789 ; Henriette Louise de Waldner de Freundstein, baronne d'Oberkirch LE SALON DES PRÉCIEUSES EST AUSSI SUR INSTAGRAM @lesbooksdalittle

     

     

    Coup de cœur 


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Novembre 2021 à 12:45

    J'ai beau réfléchir, je n'ai aucun souvenir d'avoir déjà lu ce livre dans mon enfance ni entendu parler de cette histoire... Du coup, je suis encore plus curieuse de le découvrir ! Je sens que l'atmosphère de ce livre pourrait me correspondre... À lire, donc ;-)

      • Mercredi 1er Décembre 2021 à 19:12

        Pareil pour moi et pourtant c'est vraiment un souvenir d'enfance pour beaucoup mais moi, je ne connaissais absolument pas... ce fut une excellente découverte, j'ai vraiment beaucoup aimé...un coup de coeur d'autant plus savoureux qu'il était inattendu. smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :