• Nos Etoiles Contraires ; John Green

    « Certains infinis sont plus vastes que d'autres. »

    Nos Etoiles Contraires ; John Green

    Publié en 2012 aux Etats-Unis et Royaume-Uni ; en 2013 en France (pour la présente édition)

    Titre original : The Fault in Our Stars

    Editions Nathan

    327 pages

    Résumé :

    Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

    Ma Note : ★★★★★★★★★★ 

    Mon Avis :

    Depuis quelques temps, il est difficile de ne pas croiser Nos Etoiles Contraires et son cortège de chroniques élogieuses...Ne lisant pas beaucoup de contemporaine, je ne m'y étais pas spécialement intéressée. Je m'étais dit : « Un bouquin sur le cancer, ouais, bon...pourquoi pas ? » Mais alors, niveau lecture pathos, il n'y a pas mieux et j'avais vraiment peur de ressortir de cette lecture mal à l'aise ou avec le moral un peu plombé. Je crois que j'avais en mémoire le bouquin Love Story qui est dans ma PAL et qui est, paraît-il, particulièrement triste. Je crois d'ailleurs que c'est pour ça que je traîne autant pour le lire...le haut potentiel lacrymal d'un bouquin ne m'a jamais spécialement gênée -je suis une fille, j'aime bien pleurer de temps en temps yes - mais je me sens assez mal à l'aise avec tout ce qui traite de la maladie donc, en général, je passe mon tour. C'est très certainement ce qui serait arrivé pour Nos Etoiles Contraires si une amie, qui l'a lu il y'a à peine quelques semaines, ne m'en avait pas parlé en termes très élogieux -encore une fois !- et comme elle se proposait de me le prêter, je me suis dit : après tout, pourquoi pas ? Non seulement ça me change de mes lectures habituelles -c'est clair que c'est radicalement différent des romans historiques que j'ai l'habitude de lire- mais comme c'était un prêt, après tout...je ne sais pas si j'aurais acheté ce roman mais là, finalement, ça ne m'engageait à rien. Je l'ai commencé sans aucun a priori, ni positif ni négatif. Le manque de résumé sur la quatrième de couverture a finalement entretenu le mystère jusqu'au bout. 

     

    Nos Etoiles Contraires ; John Green

    Le film tiré du livre (sortie en France, août 2014)

    J'ai découvert le style très drôle de John Green et l'histoire, émouvante mais pleine d'humour également, d'Hazel, jeune Américaine de seize ans, vivant à Indianapolis et victime d'un cancer depuis ses treize ans. Bien qu'elle soit sous traitement, elle sait qu'elle ne guérira jamais et que sa maladie finira par l'emporter un jour ou l'autre, plus ou moins tard...lors d'un groupe de soutien, la jeune fille rencontre un jeune homme de son âge, Augustus, un peu alternatif et à qui elle semble plaire...c'est l'histoire d'amitié amoureuse qui unira Hazel et Augustus que John Green se propose de nous raconter ici. Les deux jeunes gens sont en sursis, ils le savent et, du coup, la vie en a, pour eux, une saveur très particulière et bien différente, en comparaison avec les personnes en bonne santé : eux, par exemple, n'ont pas la possibilité d'envisager l'avenir mais tentent, et souvent y parviennent, de vibre intensément au jour le jour et de profiter de tous les petits bonheurs quotidiens que l'on est peut-être moins enclin à remarquer quand on va bien. Loin du pathos ou du mélo, l'auteur nous décrit leurs deux vies, d'abord parallèles puis concomitantes avec une plume légère, aérienne et surtout, truffée d'humour. Par instants, j'ai eu l'impression de retrouver l'ambiance d'Et Soudain Tout Change, roman de Gilles Legardinier dans lequel il est également question de la maladie chez les adolescents et les mêmes questionnements. Ce sont finalement des enfants trop vite grandis et trop vites confrontés à des perspectives pas de leur âge que ces jeunes cancéreux au courage sans bornes. Les personnages sont bien traités, bien travaillés, immédiatement attachants. On aime l'optimisme et le courage d'Hazel et l'humour ainsi que les réflexions d'Augustus. On aime qu'ils s'aiment et on a l'impression de devenir leur ami au fil des pages.
    Finalement, j'ai trouvé ce petit bouquin sympa, bien écrit et presque rafraîchissant, malgré le sujet traité et qui n'a franchement rien de léger. Sans être forcément une fan de contemporaine, eh bien je crois que je pourrais vraiment le conseiller. C'est une belle réflexion sur la vie, sa finalité et surtout, sa fragilité. On en ressort en l'aimant encore plus, ça, c'est clair. happy

    En Bref :

    Les + : un beau récit, tout en nuances et en humour, pour dédramatiser la situation.
    Les - : Aucun.

     



    (La Bande-Annonce du film...émotion garantie... cry )


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Juin 2014 à 13:19
    Coquelicote

    C'est chouette que tu aies aimé alors que ce n'est pas ton style de lecture d'habitude ^^ J'ai hâte de voir le film !

    2
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 20:08

    J'avais bien aimé aussi même si ce n'est pas mon favori de Green. Contente de voir que tu as passé un bon moment avec =)

    3
    Samedi 5 Juillet 2014 à 18:43

    Je vois tellement ce livre sur internet (et le film) que je ne suis pas du tout tentée pour le lire !

    4
    Mardi 3 Janvier à 15:29

    Je n'ai pas vraiment apprécié cette lecture. Mais comme je l'ai déjà dit, chacun ses goûts ;)

      • Mardi 3 Janvier à 19:04

        Parfois, quand un roman a énormément plu à un lectorat important, on s'attend à aimer aussi et finalement ça n'est pas le cas ! Personnellement, ça m'est arrivé dernièrement avec La Part des Flammes...j'ai aimé ce roman, attention, mais je m'attendais à être totalement enthousiasmée et puis finalement... non ! ! oops Chacun a une sensibilité différente, heureusement d'ailleurs et ça se manifeste aussi dans nos goûts livresques, musicaux etc...tant mieux ! Heureusement que tout le monde n'aime pas les mêmes choses... ! ! yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :